Vente au détail

Publié le par Louise

Marianne-7-50x61cm.jpgFillon, notre insignifiant 1er ministre, ne peut certainement se sentir exister qu'en prononçant des petites phrases choc, qui font polémique et qui vont faire parler de lui au moins pendant les deux heures qui suivent. Jusqu'à ce que le père fouettard en talonnettes intervienne pour lui taper sur les doigts. Le coup de la France en faillite ou des régimes spéciaux de retraite en furent deux exemples assez cocasses. 

Bien, le ridicule ne tuant - malheureusement - pas, et pour faire sien l'adage, "jamais deux sans trois", Fi-ll-on remet le couvert de la petite phrase qui déchire, avec son "détail". 

On avait eu Jean Marie qui nous avait servi le "détail" des chambres à gaz dans l'histoire de la Deuxième Guerre Mondiale, maintenant on a le "détail Mariani" dans la loi contre l'immigration made by François Fillon dans un discours prononcé hier. 

La presse, une partie de l'opinion publique, la gauche, Villepin, Pasqua, le Sénat, tous ces abrutis de base qui ne connaissement rien de la vie ni de l'histoire, auraient monté en épingle un "détail" de cette loi. Le "détail", vous l'aurez deviné, ce n'est rien moins que l'amendement sur les tests ADN pour les prétendants à l'entrée dans la forteresse France. 

Cette saillie drôlatique de notre 1er ministre, n'a évidemment pas échappé aux journalistes présents, pour une fois, et lorsque l'une d'elles a demandé à Devedjian pourquoi Fllion avait ressorti le coup du "détail" de sa manche, ce dernier a répliqué : "vous tenez des propos curieusement référencés" montrant d'un seul coup qu'il n'écoute pas son 1er Ministre, mais ça, on s'en doutait, mais qu'en plus, la référence au "détail" reste un assez mauvais souvenir.

Mais qu'on se le dise, tous ces débiles profonds (dont votre dévouée, hein, ça va de soi) ne sont que des empêcheurs d'éliminer en rond et n'ont rien compris à la vraie vie, selon l'exquise Nadine Murène Morano qui défend son 1er ministre en prenant des images simples pour que nos cerveaux étriqués et rétrogrades comprennent le vrai sens de la vie: "oui, cet amendement n'est qu'un détail dans le texte de loi, comme un bouton sur un vêtement ou la couleur d'une veste"!

Bon, avez vous compris, saletés de gauchistes (Pasqua, gauchiste??),  les immigrés sont des boutons sur la veste France, des pustules au Front (N) de Marianne glorieuse?! 

Marie-Antoinette.jpgUn peu d'eau précieuse, et hop, voilà le visage de notre république  à nouveau blanc de lait, sans même une mouche au dessus de la lèvre, des fois que ça la rendrait belle... Va y avoir du boulot pour lui rendre un visage humain à la Gueuse, toute la céruse blanchissante qu'elle s'est foutue sur la gueule est en train de la défigurer et les Précieuses des temps jadis savent combien les effets de cette poudre sont irréversibles... 


Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un chouka 09/10/2007 13:45

si tu ne me comprends pas , j'apréci ta note bien sencée.

jean-marie 08/10/2007 14:04

combien je suis d'accord avec toi, chère Louise (tu permets ?) y a-t-il eu beaucoup de périodes où cette République, quel que soit son numéro,  n'a pas mérité ce surnom ? bon... celles que tu peux citer ne seront peut-être pas les mêmes que les miennes... encore que... mais pas grave...Lukaleo nous dit que la république même défigurée reste une démocratie, je veux bien mais c'est reculer pour mieux sauter... la démocratie athénienne, la république romaine. ? des modèles..  mythiques... oui mais... il y avait les esclaves, les ilotes, les métèques... les affranchis sans droits... la plèbe dépouillée...Les mots ne sont souvent que des cache-misère et de cache-misère astucieux les pires ennemis d'une vraie démocratie en fabriquent tous les jours... et rien ne sert de vitupérer (je ne parle pas pour toi, tu le comprends bien, j'en suis sûr) si on se trompe d'adversaires... à nous (si tu permets) de voir vraiment qui ils sont... confus tout ça ? peut-être mais on peut toujours discuter...amicalementjean-marie 

Le Parcheminé 08/10/2007 11:31

Je ne sais pas si c'est affligeant ou rassurant de voir qu'ils peuvent se planter aussi. D'un côté, de leur part, savoir qu'ils sont suffisamment stupide pour sortir de genre d'ineptie, et de l'autre c'est rassurant de savoir qu'ils sont humains.....

louise 08/10/2007 10:41

je reste utilisatrice du mot "detail" aussi, je te rassure chere alix! Jean marie, l'utilisation dans ce papier du mot "gueuse" pour designer la republique, alors qu'il s'agit du petit nom que l'extreme droite anti republicaine lui donnait, est delibéré! la republique qui accepte de bafouer ainsisa dignité et la dignité de la personne humaine ne merite que ce sobriquet! lukaleo, je ne savais pas que ce papier était l'expression d'un courroux wagnerien, mais j'avoue que j'ai éclaté de rire en lisant cette formule délicieusement désuete! merci!!!!

Alix 08/10/2007 09:30

Je vais tenir quant à cette "boulette" les mêmes propos que Devedjan... "Monsieur Fillon, je trouve que vous tenez des propos curieusement référencés... Autant nous comprenons votre amertume, premier ministre fantôme d'un théâtre de marionnettes, autant cette référence était plutôt mal venue..."EN REVANCHE ! Et là, je pèse mes mots. Ce n'est pas parce que le borgne a utilisé ce mot de la langue française dans un contexte scandaleux qu'il n'est plus possible de l'utiliser sans que l'on accuse les gens de faire référence à JMLP. Le mot "détail", je l'utilise quasiment tous les jours. Alors ne faisons pas de mauvais procès aux personnes (snif) qui l'utilisent tous les jours... :-)) Je ne parle pas du cas Fillon, là. Je parle de MOI. Je vais militer pour que je puisse continuer à parler de détails. Genre "Nan mais on va pas rentrer dans le détail" ! (quand j'essaie d'éviter une conversation qui me gêne). Ou encore : "tu as remarqué les détails sur ce tableau ? superbes !" (quand je veux éviter de faire remarquer que la toile préférée d'une amie est franchement moche). Etc, etc. ;-)