De l'injustice

Publié le par Louise

barth04.jpgMourir de sa belle mort, chez soi, tranquille, à 86 ans, quoi de plus naturel? Sauf quand le macchabée en question est une des pires ordures que la terre ait engendrée: le lieutenant Barth. 

Heinz Barth, sous lieutenant pour être plus précis, "untersturmfuhrer", est l'homme qui, sous les ordres de Lammerding, a massacré 642 civils à Oradour sur Glane, 642 innocents dont 247 enfants. Massacrés, fusillés, brûlés vifs dans l'église, le 10 juin 1944. 

Barth; chef de section à la 3ème compagnie du 1er bataillon du régiment motorisé ( SS Panzergrenadier regiment) "Der Fuhrer", appartenant à la funeste division Das Reich, est le responsable de cette ignominie de la guerre. 

Le chef de la Das Reich, Heinz (décidément!) Lammerding fut condamné par contumace en 1953, au procès fantoche de Bordeaux, mais ne fut jamais inquiété. 

Barth, lui, fut condamné à la prison à perpétuité en 1983. Il ne purgea que 10 années de réclusion, il fut élargi pour raisons de santé et d'âge... 

Outre Ouradour-sur-Glane, l'ancien SS s'est également illustré en  exécutant de 92 personnes en 1942 en Tchécoslovaquie.  Après la guerre, Heinz Barth  s'était caché en RDA sous une fausse identité.

Après la réunification allemande, comme il avait perdu une jambe lors de combats à la fin de la guerre, il avait obtenu en 1991 le versement d'une pension de "victime de guerre" de 800 DM par mois, avant de devoir y renoncer dix ans plus tard. Ce fut sa seule peine, perdre sa pension.

Obscénité de la justice!

Statue-20d-Oradour-20sur-20Glane.jpgJe repense à tous ces innocents massacrés ce jour de juin 1944, je repense à MM Hebras et Darthout, rescapés du mitraillage des hommes, qui témoignent aujourd'hui de l'horreur de ce jour, je repense aussi à tous ces villages martyrs dans l'Europe entière, tous ces Oradour, à toutes ces vies arrachées par les flammes...

Heinz Barth, vécut jusqu'à ce jour chez lui, à Gransee, près de Berlin, sans jamais, jamais n'avoir prononcé un seul mot de regret ou de repentir pour ses actes. Jamais. Les cris des fantômes des femmes brûlées dans l'église ne sont pas prêts de s'éteindre.

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un chouka 17/08/2007 16:35

comment une mafia peut elle se maintenir au pouvoir et faire des massacres ,sans la complicité des populations sèrviles ?

un chouka 16/08/2007 19:52

immagionons ,une mafia qui réusie a se "hisser "au pouvoir .vont'ils s'entourer de gens honètes et frileux ?pouvons nous leur faire confiance ?vont'ils partager leurs renseignements qu'ils pillent le plus souvent ?ne vont'ils pas référer la rentabilité  aux honètes gèstions des affaires industrielles , judiciaires, sociales ,etc....?ou plutot vont'ils se cacher ,oeuvrer en douce,intriguer assaciner ,ou plutot donner le change et se présenter comme de bons citoyens qui se soucient de justice sociale, civile ,sanitaire etc....?c'est a vous de voir !de toute façon je ne vais pas faire croire que je suis meilleur qu'eux :-Daproche et je te bouffe :-D

un chouka 16/08/2007 12:09

ce qui retiens mon propos, c'est la crainte d'etre accusé de vat en guerre et autres .............mais aprés avoir regardé, lu et reregardé, je me suis dis que la faute revient aussi aux victimes qui ne se sont pas assez défendues ou mal défendues ,face a ces affamés .pourquoi se soumètre a une autorité qui vous brime et qui plus est vous torture jusqu'a vous tuer ?la légitime défence est peut etre a revoir de prés , mais surement qu'une majorité de gens ne voudront pas voir en face la réalité violent e et impitoyable de l'humain ?souvent de faux flics se comportent comme des bandits,et alors je me dis pourquoi les épargner ?etc:-D

:0095: Maître Po 15/08/2007 23:27

Je comprends ton indignation, Louise, mais Barth n'est-il pas seulement responsable de ce massacre ? Et encore, quelle est la part de responsabilité de ceux qui lui obéissaient et de ceux qui le commandaient ? Et est-il responsable de cette situation qui a fait de lui un homme libre ?La justice des hommes et les hommes (au sens large) tout court ne sont-ils pas plus responsables que lui ? Ne devrait-on pas dire plutôt l'injustice des hommes ?Oui, je sais... que de questions  ;-)Pour l'anecdote, j'ai failli perdre Bubulle à Oradour. Il avait un an, il s'est échappé et s'est mis à courir dans les ruines, il s'est engouffré dans un soupirail mais sa laisse l'a retenu...

Louise 16/08/2007 09:04

oui, Maitre Po, Barth est responsable et coupable, à titre personnel, il a dit avant de bruler Oradour qu'il allait saigner le village. il n'a exprimé aucun regret, si ce n'est celui de constater qu'il y avait des survivants, et quand un de ces survivants, Marcel Darthout, à son procès, lui a demandé s'il avait quelque remords, Barth n'a rien dit mais a eu un sourire plus que méprisant. alors oui, Heinz Barth est reponsable du massacre d'oradour, mais aussi coupable de cette tuerie.Lammerding dirigeait la division Das REich, mais Barth dirigeait celle qui a brûlé les habitants du village. Quant aux exécutants directs, bon nombre ont été amnistiés : on les a considérés comme des "malgré nous" car ils étaient alsaciens. Les autres n'ont pas été condamnés. L'injustice autour du massacre d'oradour fut totale dès le procès de bordeaux en 1953; on a voulu minimiser le drame, on a innocenté des bourreaux, les responsables n'ont pas été retrouvés ou bien n'ont pas purgé leurs peines....

Lukaleo 15/08/2007 21:33

Je suis justement en train  de lire les Bienveillantes de Littell, et s'il me vint une morale de ce livre, ce serait bien que malheureusement, les bourreaux sont éternels....

Louise 16/08/2007 08:58

en tous cas, si les bourreaux crèvent un jour, leurs crimes demeurent. et Oradour en est un qui remue les tripes du visiteur, même si on habite la région et qu'on connaît le village....