à mourir de rire....jaune

Publié le par Louise

ou de peur, au choix...

Lu dans le Canard qui lui même était allé se balader dans le journal du Dimanche de la semaine dernière, attention, c'est très très bon:

"Je suis la bête immonde qui monte, qui monte...." dixit JM Le Pen.

La suite de la comptine c'est bien "et qui redescend " non?

Croisons les doigts!

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louise 20/04/2007 08:34

bah, la majorité ne les suit pas, c'est le principal!
 

Minos 19/04/2007 18:42

Le Parti des Musulmans de France, le groupuscule antisémite musulman célèbre pour ses manifs en faveur du voile (ou certains naifs d'extrême gauche se sont montrés) vient de mettre bas les masques en appelant implicitement à voter Le Pen !

Louise 18/04/2007 14:50

et ben voilà, je n'ai pas la bonne info! merci donc!!
bon je vais donc lire le texte que tu me fais passer . mais ce soir, à tête reposée!

Minos 18/04/2007 14:49

Ben non justement...
Dieudonné soutien à fond Ka, il les a officiellement "éloignés" pour ne pas avoir d'ennuis.

Minos 18/04/2007 14:48

J'ai trouvé un bout de texte à lintention des gens du fn
 
Mais néanmoins, veuillez répondre sincèrement aux six questions que je vous pose et je pense que vous aurez compris mieux qu’en lisant des pages et des pages de livres doctrinaux où je veux en venir.
Première question : vous sentez-vous représentés par vos élus (députés, maires, conseillers généraux, sénateurs, ministres) ?
Deuxième question : vous sentez-vous représentés dans les médiats écrits et parlés ?
Troisième question : avez-vous l’impression que votre culture, vos valeurs, vos idées, votre mémoire sont défendues par les productions littéraires, cinématographiques et télévisuelles ?
Quatrième question : vous sentez-vous représentés dans les hautes instances décisionnelles (préfets, haute administration, université) ?
Cinquième question : vous-sentez-vous respectés par toutes les catégories mentionnées ci-dessus, par l’état en général et par les 80 % de personnes ne pensant pas comme vous ?
Sixième question : vous sentez-vous désirables dans ce qu’est devenu ce pays ou, plus précisément, vous sentez-vous encore « chez vous » ?
Si vous avez répondu « non » à ces six questions, je vous en pose alors une septième. N’avez-vous pas rêvé d’avoir un état bien à vous, où vous seriez représentés ?
N’avez-vous pas envie d’être entre vous, retrouver ce bien-être, cette fraternité, cette chaleur que vous avez pu entrevoir lors des BBR avant leur interdiction par F ... Delanoë ou, pour les pratiquants, dans vos fêtes paroissiales de la Tradition ? Oui, n’est-ce pas ? Alors brisez le dernier tabou qui vous cramponne à cette hexagonie qui n’est plus la vôtre. Comme je le disais dans Le Libre Arverne n°55, assumez votre statut de « minorité », il est porteur d’espérance et de droits et, retourné contre le régime, l’obligera à terme à reconnaître notre spécificité, notre droit à l’autodétermination, puis à l’indépendance dans un nouvel état rassemblant les amoureux de la tradition française, « les Tradilandais »…