Le bon sens en action

Publié le par Louise

En arrivant au bureau ce matin, j'ai ri, ah ah ah!

J'ai ri d'un rire gras, comme j'aime à le faire quand je jubile!

Ce matin, donc, aux infos, un sujet de la plus haute importance pour moi: les soldes.

Le journaliste interrogeait le président des commerçants de l'habillement pour lui demander un bilan des soldes qui vont s'achever le 5.

Le bilan est mitigé cochon d'inde, comme d'hab'.

Le journaliste lui demande alors ce qu'il pense de la merveilleuse idée de la non moins merveilleuse Christine Lagarde de réduire les soldes à 5 semaines (au lieu de 6 actuellement) et de rajouter en plus 2 semaines de promotion à la discrétion du commerçant.

Et là, c'est le drame: notre président des commerçants s'avère être un bolchevik de la pire espèce: sa réponse: "c'est la plus grande imbécillité que j'aie entendue!"

Là, au milieu du blanc laissé par le journaliste, on a entendu un "poc": sa mâchoire venait de tomber sans doute... Il se ressaisit et reprend : "ah, mais pourquoi?". Et là, le président des commerçants de répondre: "les gens n'ont pas besoin de périodes de soldes toute l'année, les gens ont besoin d'argent! Ils n'ont pas les moyens de consommer, ils ont un tel problème de pouvoir d'achat que le budget habillement passe bien après le plein de la voiture ou la nourriture."

Eh bé, me disais-je en mon for intérieur, voilà enfin quelqu'un qui a compris quelquechose, il le faudrait au gouvernement, ça nous changerait! Et de poursuivre, poussé sans doute par son aveuglement de gauchiste, couteau entre les dents: " et maintenant, ils veulent même qu'on ouvre le dimanche, ça ne rime à rien!"

Je suis allée au travail, le sourire aux lèvres, résidu discret et délicat du gaussement qui venait de me secouer l'instant d'avant!

Bonne journée!!

Publié dans couleur orange

Commenter cet article