Napoléon est mort à Sainte Hélèneuh

Publié le par Louise

Ca, c'est un truc que l'on sait depuis un bon moment.

Mais on croyait que l'Empereur de tous les Français avait trépassé suite à un empoisonnement à petit feu à l'arsenic. Crime politique, et  tout le toutim? Aha, mais en fait , non, il serait mort tout bêtement si j'ose dire, d'un cancer de l'estomac.

Un cancer gastrique très avancé avec envahissement des ganglions lymphatiques. Ce sont des scientifiques canadiens, américains et suisses qui ont découvert ce scoop historico-médical. Ce cancer ne fut pas causé par une quelconque prédisposition familiale, mais par un micro-organisme, tout bête. Et ce cancer aurait empêché Napo de revenir au sommet du pouvoir si toutefois il avait pu revenir en France.

Et l'arsenic trouvé dans ses cheveux me direz vous? Eh bien, il proviendrait de l'usage abondant de ce produit sympathique par les vignerons qui s'en servaient pour nettoyer leurs tonneaux de vin, dont Buonaparte était friand!

Comme quoi, il est mort comme monsieur tout le monde le bougre... Grandeur et misère de l'humanité, tiens. (Enfin, grandeur, vous savez ce que j'en pense!)

L'étude est publiée dans la revue scientifique Nature Clinical Practice Gastroenterology and Hepatology.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Lukaleo 16/01/2007 16:23

Personnellement, je ne serai pas aussi catégorique. Napoléon était certes un dictateur sanguinaire, guerrier et liberticide, mais il n'en reste pas moins l'homme au destin peut-être le plus exceptionnel de l'épopée humaine. Je crois qu'il y avait du génie dans cet homme, à la fois militaire brillant, politicien audacieux et orateur hors pairs.
 

Je trouve cette figure tout bonnement fascinante, au point que je suis admiratif.
 

louise 15/01/2007 13:40

ah ça je suis bien d'accord!Napoléon est peut etre le personnage le plus adoré et le plus haï à la fois en France.
il ne laisse personne indifferent. ce n'est pas un "tiède"!
perso, c'est un personnage que je n'aime vraiment pas.

Lukaleo 15/01/2007 11:25

Empoisonné ou pas, la mort de Napoléon n'en reste pas moins fascinante à mon sens. Cet homme qui a eu le monde entre ses mains et qui meurs misérable et solitaire sur un petit caillou perdue au milieu de l'Atlantique, je trouve ça extraordinaire.
A voir d'ailleurs le film d'Antoine de Caunes, Monsieur N, qui propose lui aussi une troisième théorie sur la mort de Bonaparte, il serait partit de Saint-Hélène avant sa mort...