Yad Vashem

Publié le par Louise


Ce matin, dès potron-minet (oui, bon, à 11h!!), votre dévouée était conviée, par le biais de notre association MCT Production, à une cérémonie de remise de la Médaille des Justes à titre posthume à un couple d'habitants de Condat sur Vienne, petite bourgade à quelques kilomètres de Limoges.

Monsieur et Madame Granger ont en effet accueilli des membres survivants de la famille Jakubowitz, fuyant la Pologne, Metz puis Angoulème.

Eugène Granger, conseiller municipal a permis au père de famille d'échapper à la mort en lui fournissant des certificats de travail, et une fausse identité. Les Jakubowitz deviennent les Jacquet.

Monsieur Jacquet, sauvé par ces braves condatois était présent ce matin, pour remettre la médaille des Justes à la petite-fille des Granger.

Ce fut une cérémonie où la fierté d'être humain le disputait à l'émotion.

Votre dévouée, arrivée en avance, évidemment, a été enrôlée par la charmante et pétillante Nicole Caminade, de Yad Vashem pour lire, en compagnie d'un jeune garçon de Condat, le récit du sauvetage des Jakubowitz par les Granger.

C'est avec un plaisir et une fierté non dissimulés que j'ai pu, à mon très très petit niveau, rendre moi aussi hommage à ces Justes, qui ont sauvé des vies au péril des leurs.

La cérémonie terminée, je proposai à la tournoyante Nicole Caminade, qui devait rentrer à Limoges, de la ramener, pour lui montrer précisément où se trouvait la gare, le musée de la porcelaine qu'elle voulait visiter avant de partir, et une partie de la ville qu'elle ne connaissait pas du tout.

J'ai eu l'insigne honneur, et la joie réelle de partager un repas avec elle, et c'était comme si nous nous connaissions depuis toujours, comme si elle était ma grand-mère de Paris.

Une femme attachante au possible, brillante, cultivée, drôle, avec du caractère, dévouée à sa cause, et profondément humaniste.

Rien que pour  ces quelques heures de bonheur, je suis heureuse et fière d'être un être humain.

Bon dimanche.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Louise 19/10/2009 08:43


> à vous trois: je me suis fait ces reflexions moi aussi, et franchement, oui, ça vaut le coup! merci


jean-marie 18/10/2009 23:13


bonsoir, Louise,
ça fait très plaisir de te voir optimiste !
et c'est pour célébrer un beau geste d'humanité.
l'actualité est suffisamment  désespérante pour qu'on se réjouisse avec toi.
merci
amicalement
jean-marie


marie-claude 18/10/2009 17:14


Il est des jours comme ça, où on est heureux de s'être levé !


dominique boudou 18/10/2009 14:55


Ces gens nous permettent de croire encore en l'humain.