Shame, shame, shame...

Publié le par Louise

Je ne peux que me draper derrière les vers de la poétesse engagée Ophélie Winter pour exprimer ma gène, ma désespérance.

Pourquoi me demanderas tu, cher lecteur.

A cause de cet entrefilet publié dans le Canard d'hier.

Une crêche de Carpentras a décidé de se débaptiser.

Allons bon.

Cette crêche portait-elle le nom d'Heinrich Himmler, ou de Klaus Altman? De Pol Pot ou de Iossif Djougachvili, pour que la honte soit telle qu'on décide de rayer le patronyme scandaleux pour renommer l'aire d'accueil des bambins "Les Petits Berlingots"?

Pire.

Cette crêche portait le nom couvert d'opprobre et de honte de ...........Zola.

La crêche Emile Zola.....


Débaptisée par décision du conseil municipal parce que ce nom comportait trop de , je cite, "misérabilisme" et "démoralisait" les gniards et leurs géniteurs...

 Zola.... jetté aux ordures de la mémoire parce que porteur d'un univers pas assez rose bonbon, pas assez "teletubbies"....

Zola....

Comme le dit le Canard, à quand la radiation des lycées Jean Moulin, trop tristes, des collèges Victor Hugo, trop "Misérables", ou des rues Robert Desnos, trop déprimantes...


Franchement, un petit "J'accuse" sauce 2009 serait le bienvenu devant une telle accumulation de connerie crasse!

Publié dans couleur orange amère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Daniel Fattore 29/10/2009 15:46


Tiens, comme c'est rigolo... (pour continuer dans les rimes)


louise 29/10/2009 11:29


c'est pas faux! (ça rime aussi!)


Daniel Fattore 29/10/2009 09:50


Remarquez, "berlingot" rime avec "Victor Hugo"...


marie-claude 28/10/2009 17:45


Les petits berlingots de quoi ? de lait de vache, de soja ? 
 


Daniel Fattore 27/10/2009 12:27


Ah, les petits berlingots... qu'on va se faire un plaisir de déberlinguer!

(bon, j'arrête de faire le pédophile d'occasion!)