Attention, va y avoir de la polémique: les crocs

Publié le par Louise

Les Crocs.

Pour les quelques veinards qui ignoreraient encore ce que c'est que ce machin là, c'est ça :


Non, pas le gros bout de viande au dessus, non, les trucs rose fluo aux pieds. C'est ça les Crocs.
Des sabots en plastique, quoi.

Alors attention, là, la Louise prend des risques et ose se lancer dans un débat de société de la plus haute importance: je déteste les Crocs!

Je ne comprends même pas comment on peut accepter librement de porter ces engins de malheur qui non seulement sont d'une laideur affigeante, mais en plus, ont le mauvais goût d'être fabriqués dans des couleurs on ne peut plus vives.

Bien.

Ma rétine heurtée régulièrement ces derniers mois par la vision apocalyptique de pieds enterrés vifs dans ces linceuls de caoutchouc, se disait (oui j'ai une rétine pensante moi) qu'elle allait enfin pouvoir souffler (oui, ma rétine souffle aussi) cet hiver, car le Crocs a quand même la bonne idée d'être perforé pour faire respirer l'hallux valgus de base, et est donc, par là même, une chaussure (ça me fait drôle d'écrire ça!) d'été.

Qui plus est, les hivers de Limoges ne sont pas ceux de Nice, et ici, quand il caille, il caille.

Donc, en dehors de la moon boot fourrée, point de salut pour les arpions.

Aha, que nenni!

Le Crocs a plus d'un tour dans sa bauge, et sort ça:


Le sabot fourré... Vi, vi...

Et ça:


..........................

Là, je n'ai pas de mot........

Si, en fait: j'ai peur.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Daniel Fattore 21/10/2009 22:03


Solides, tel est le problème apparemment!

Par ailleurs, elles sont très appréciées du personnel infirmier dans les hôpitaux, en tout cas en Suisse... mais ça pose des problèmes d'hygiène. Rien n'est simple!


louise 21/10/2009 08:52


> thierry: ce papier sans le moindre interet n'etait là que pour faire un peu d'humour potache.

> marie claude: je croyais que ces engins avaient au moins l'avantage d'etre resistants!

> Jean marie: je suis litteralement explosée de rire! merci

>Daniel: ah, donc elles sont solides ces pompes immondes? de toute façon, solides ou pas, c'est pas demain la veille que je m'en acheterai, elles coutent un bras en plus. le mauvais gout en
somme: cher , voyant et moche.

merci à tous!


Daniel Fattore 20/10/2009 23:40



J'avais les crocs, maintenant je ne les ai plus. Comment ai-je fait? J'ai mangé un morceau, tout simplement...

... Plus sérieusement, j'ai lu quelque part que l'entreprise qui les produit a connu des problèmes d'écoulement de la marchandise: ces trucs sont trop solides, donc le marché s'est trouvé saturé
trop vite et pour trop longtemps... C'est ballot, hein?



jean-marie 20/10/2009 19:06


bonjour, Louise...
le mauvais goû vient donc d'en haut !...
quant au sabot fourré, je ne sais pourquoi, ça me fait penser à un nudiste en tenue de céramonie...



 

photo prise au cours du bain de Noël
au Cap d'Agde

amicalement
à bientôt
jean-marie


marie-claude 20/10/2009 17:06


J'aime le rose, mais pas le plastique ... 
elles prennent l'eau, et les épines traversent les semelles  ... Tu ne peux donc pas t'en servir ni pour nettoyer, ni pour jardiner ...
J'ai donc mis au bac, celles que quelqu'un m'avait offerte  ...