La nuit, tous les chats sont gris... et les enfants?

Publié le par Louise

Regard d'un petit africain, Mathilde Peyre, 2003

Voilà un sujet de débat de plus aujourd’hui : le recensement ethnique.

Le Parisien a publié des chiffres hier sur le nombre de noirs en France.

Je suis assez mal à l’aise devant ce genre de pratiques. Bien sûr, pour connaître les problèmes d’une population, il faut la cerner, mais les problèmes des noirs sont-ils vraiment différents de ceux des blancs ?

Oui, sans doute aucun : ils ont tous les problèmes que rencontrent les autres mais en plus, s’ajoutent à cela le racisme, le délit de faciès ou de patronyme. Enfin, oui, ils ont sans doute plus de difficultés à vivre en France que les blancs.

Mais dieu que je n’aime pas ce procédé !

« Quand tout le monde est d'accord sur les finalités de l'opération, elle ne soulève pas de difficultés », dit Jean François Merle, ancien conseiller de Rocard, dans le Monde du 26/01. Il s’exprime au sujet des recensements ethniques qui avaient eu lieu en Nouvelle Calédonie en 1989 et 1996.

Mais là, quelles sont ces finalités ? Personne n’en sait rien !! C’est bien ça le souci !

Est ce que ce recensement est fait pour aider plus particulièrement la population noire qui souffre, ou bien est ce fait pour savoir où ils sont pour les contrôler plus efficacement, éventuellement trouver ceux qui seraient en situation irrégulière (comme si c'était un trait propre à la population noire exclusivement)  et , le cas échéant, faire plus de charters ?

Je n’en sais rien moi, mais je n’aime pas ces procédés qui ne font, c’est mon avis, qu’exacerber les communautarismes et le racisme.

 

 

 

 

Je sais que les raccourcis rapides sont dangereux, mais comment ne pas penser aux recensements des juifs,  et à la « question juive », chers à Pétain et Laval en d’autres temps… « Si les juifs avaient la peau bleue, ils n’auraient pas à porter l’étoile jaune » avait dit M. Laville je crois (à vérifier !), là, les noirs n’ont pas besoin de signe discriminant en plus, la France les regarde de travers déjà rien que par leur peau.

Moi, ça m’inquiète vraiment.

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique Boudou 02/02/2007 21:19

Le CRAN a l'air content, non ? Et l'enquête met en évidence les discriminations.
Affaire à suivre, pour voir quelles mesures concrètes seront prises. encore qu'il y ait la Halde, déjà.

louise 02/02/2007 08:06

non, je ne dis pas que ce sondage est ouvertement raciste, mais qu'il est genant dans la mesure où on ne sait pas quels sont ses buts et des visées. qui va s'en servir, pourquoi, y aurait il des domaines dans lesquels l'appartenance ethnique serait importante ou décisive ou... discriminante??
je pose des questions, ce sondage me met mal à l'aise, je n'aime pas que l'on classifie les gens selon des critères ethniques. je vous rappelle que les races n'existent pas...
je n'aime pas ce sondage, je dis pourquoi, je ne dis pas que j'ai raison.

Lukaleo 01/02/2007 18:51

Après la lecture tremblotante de ce texte engagé (et de la vive accusation qui y est faite à l'encontre de ce sondage taxé carrément de raciste), je n'ai pu m'empêcher de me remémorer ce que voulait dire le mot racisme en allant voir dans mon chéri dictionnaire poussiéreux. Selon lui, et je pense que sa parole est d'or, le racisme est une idéologie qui affirme la supériorité d'un groupe racial sur les autres.  A la lumière de ces précieuses informations, je me permet de poser la question à Louise : ce sondage conduit-il à l'affirmation de la supériorité de la race blanche sur la race noire ?

Jean Christophe Bataille 01/02/2007 18:14

On ne traite pas le problème des discriminations ou l'immigration, sans les analyser objectivement. Cette cécité française (hypocrisie ?) est probablement à l'origine de l'exclusion. Je ne partage donc pas ton point de vue. Quand au parallèle avec l'occupation, il me parait plutot d'ordre fantasmatique, Les américains ont acceuilli à bras ouverts tous les juifs d'Allemagne en 40 et font pourtant du recensement ethnique.

louise 01/02/2007 14:27

mais oui c'est ça le probleme, si la France n'avait pas de souci avec son racisme intrinsèque et latent, ce genre de recensement serait objectif et clair! mais là, c'est bien le contraire!
la France a en effet un sacré problème avec sa conscience, Vichy n'a rien arrangé à la situation, même 60 ans après; le fonds raciste et antisemite français demeure solide, très solide.....