Des prisonniers sans coeur!

Publié le par Louise

Un titre un tantinet provocateur ce matin, mais qu'est ce que la provocation des mots face à ce qui s'est apparemment passé en prison, pour de vrai.

Dans une prison de Rouen,la bien nommée Bonne Nouvelle (ça ne s'invente pas!!) ces dernières heures, un prisonnier a été battu à mort, puis étouffé avec un sac plastique. Une plaie de grande taille a été remarquée sur son thorax lorsque les autorités ont enfin vu qu'il était mort, plaie causée par son agresseur qui, c'est lui qui le dit, aurait dévoré le coeur de sa victime! Rien que ça!

Pourtant, les deux hommes, trentenaires et condamnés à quelques années de prison (pas la perpét', ils n'étaient pas de assassins d'enfants!), n'étaient pas connus pour être agressifs, personne ne les avait remarqués ni l'un ni l'autre, semble-t-il. L'un des 2 avait simplement signalé qu'il ne s'entendait pas avec son "compagnon ", mais n'avait pas demandé à changer de cellule...

Alors, est-ce qu'un jour enfin, nos dirigeants vont se pencher attentivement sur les situations déplorables des prisons françaises! A cause des conditions de détention française, notre pays est régulièrement épinglé par Amnesty International!  Mais les prisons ne sont pas populaires en cette période de campagne électorale où populisme rivalise avec démagogie à outrance!

On voit Chirac mettre le logement au coeur de ses voeux à la République, les Enfants de Don Quichotte ont secoué les puces des politiques ces derniers jours pour attirer l'attention sur le sort dramatique des SDF, c'est très bien.

Mais depuis la mi novembre, Robert Badinter -  vous savez "le mec" qui un jour de 81 a mis fin à la peine de mort en France - essaie de convaincre ces mêmes hommes politiques de signer les dix engagements issus des états généraux de la condition pénitenciaire. (voir le Canard de cette semaine).

Parmi ces 10 engagements on trouve, entre autres,  le respect des droits de l'homme et du citoyen en prison aussi. Seuls Besancenot et  Buffet les ont signés...Les autres? Ils préfèrent se montrer sur le canal St Martin, car à la Santé, c'est trop dangereux, en cette période de gastro-entérite...

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un chouka 04/01/2007 14:20

la prison ,c'est comme la "peine de mort ".

louise 04/01/2007 13:55

je ne tape pas sur les Don Quichotte, je dis simplement qu'il n'y a pas que leur façon de faire qui soit valable, et qu'il y a aussi d'autres combats aussi justes à mener de front! attention à ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit!
quant aux prisons, oui, elles ne doivent être qu'un moyen de dernier recours, quand il n'y a  plus rien à faire ou bien sur, quand le crime est trop grave. mais notre pays s'en donnera -il les moyens? en a -t-il la volonté? pas sure!
 

Dominique Boudou 04/01/2007 13:28

Il faudrait commencer par vider les prisons de tous les gens qui n'ont rien à y faire. Réserver l'enfermement aux criminels de sang. Copier les modèles scandinaves où privation de la liberté ne rime pas avec privation de la dignité humaine.
PS : Ne tape pas trop sur les Don Quijote, malgré la médiatisation de leur action et espérons qu'il en sortira du bon, au moins un peu.