Tu accoucheras dans la douleur

Publié le par Louise

Je pensais qu'il était des drames de la vie humaine qui avaient bel et bien disparu, ou pour le moins étaient devenus tout à fait exceptionnels.

Il n'en est pas toujours le cas. Parmi ces drames, la mortalité maternelle était de ceux que je croyais quasiment anihilés par les progrès de la science, en France. Ce n'est pas tout à fait ce qu'en dit l'Institut de Veille Sanitaire. En France, en 2006, entre 50 et 97 femmes meurent chaque année durant leur accouchement. Vous allez me dire que ce n'est pas beaucoup, je trouve que ça reste très important, sachant que la moitié de ces décès pourraient être évités...

La mortalité maternelle est un bon révélateur de la place faite aux femmes dans une société. Les chiffres français sont parmi les plus mauvais d'Europe... Ce taux est de 9 à 13 pour 100 000 en France, contre 6 en Finlande et moins de 5 en Espagne, par exemple.

Le plus rageant dans cette affaire, c'est que la cause principale de décès des femmes est l'hémorragie (21% des morts) et que ces hémorragies sont évitables à 73%... Si on voulait s'en donner la peine, une femme ne devrait pas mourir des suites d'une hémorragie... Fait-on tout ce qu'il faudrait?

Alors bien sûr, comparé aux drames effrayants que vivent les pays en voie de développement, où le taux de mortalité maternelle peut atteindre 500 pour 100 000, la France se place bien, mais je pensais quand même dans ma grande naïveté que l'un des 10 pays les plus riches de la planète avait les moyens de faire mieux dans ce domaine que le Mali ou le Bangladesh...

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louise 15/12/2006 16:23

il est vrai que les vocations se perdent un peu, et que les spécialités comme gyneco, anesthésistes, ou obstétriciens sont tellement sensibles que les professionnels deviennent rares => surbookés=> moins attentifs=> plus de problèmes=> moins de médecins!
on n'est pas dans la merdeuh!!!!

Jean Christophe Bataille 14/12/2006 20:00

La pénurie de médecin commence à se faire sentir ...

Alix 14/12/2006 14:55

Tiens, je croyais que le taux de mortalité infantile en France était plus bas que ça... je pense qu'il y a un taux incompressible de morts en couches, mais effectivement, il faudrait qu'il soit ramené au plus bas possible... Tiens, si on avait voulu être cynique, on aurait mis en titre : "Tu accoucheras dans la mort"... ;-)

Louise 14/12/2006 15:10

c'est bien ça le probleme, c'est que la mortalité maternelle pourrait être évitée dans la plupart des situations.
on sait aujourd'hui stopper une hémorragie, on a les moyens d'éviter des infections.. et pourtant, la France reste à la traîne en ce domaine, même s'il faut relativiser ces chiffres en les comparant  à ceux de l'Afrique par exemple.