de la comparaison hasardeuse !! mais j'assume!!

Publié le par Louise

Hier, Alix parlait de James Bond et des identités multiples de votre dévouée. En voilà une autre qui cultivait le secret, et pour cause, c'était son métier: elle était agent (e) secrèt(e) au service de sa majesté, mais  dans les années noires du XXème siècle, entre 1942 et 1945.

Elle s'appelait Violette Szabo, elle était belle comme un coeur.

Née à Paris en 1921, la jeune et jolie fille part très jeune à Londres où elle épouse un militaire de la légion étrangère. La guerre le tue à El Alamein en 1942. C'est cette mort qui pousse Violette à entrer dans la Résistance. Agent de liaison, espionne, Violette prend le nom de code "Louise". (pas fait exprès!! hihi!!).

C'est le 7 juin 1944 qu'elle est parachutée en Limousin -  parachutage au cours duquel Louise-Violette se tord la cheville -  sur les hauteurs du Mont Gargan, resté célèbre pour les combats qu'y  ont mené les hommes  du Colonel Guingouin contre les nazis...

3 jours plus tard, Violette est en Corrèze, dans un tout petit village, Salon la Tour (célèbre pour.... sa tour), pour prendre contact avec les résistants locaux. C'est à cette occasion qu'elle doit vider sa mitraillette entière sur  les unités de la division Das Reich (celle là même qui remontant de Montauban, fit un détour par Oradour sur Glane...) en poste là bas... Peine perdue.

Blessée, Violette est arrêtée, emprisonnée à Limoges et interrogée par le Major Kowatch qui lui s'était illustré le 9 juin à Tulle. Après un passage par Paris, elle est déportée à Ravensbruck. Une balle dans la nuque met fin à sa trop courte existence. C'était le 26 janvier 1945, le camp serait libéré 3 mois après.

Une stèle à la mémoire de Violette -Louise- Szabo est visible depuis le 6 juin 2006 au Clos de Sussac, au sommet du Mont Gargan en Haute-Vienne.

Violette, le 2 juin 1942 avait donné naissance à une petite fille, Tania. Cette dernière est la garante de la mémoire du combat de sa mère.

A Londres, une plaque lui rend hommage. Un livre lui est dédié : "Carve her name with pride" et un film aussi: "agent secret S2".

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Emaxyo 03/12/2006 12:43

toutes ces personnes quis e sont battus dans l'ombre pour défendre leur liberté et la notre...

Killroy 02/12/2006 19:55

Ce soir je me coucherai un moins bête tiens...
Bonne soirée miss Bond ;)

louise 02/12/2006 19:40

> Jean Christophe: c'est gentil, mais ton homonymie n'est pas mal non plus...

Jean Christophe Bataille 02/12/2006 17:25

Cette homonymie t'honore :)

louise 02/12/2006 13:46

j'attire votre attention sur le lien cité par Maitre pô, où les combats de Violette Szabo sont décrits en détail. c'est très bien écrit, très interessant, bref, à recommander.