La peste

Publié le par Louise

Eh ben, il doit se retourner dans sa tombe, le grand Albert, en voyant qu'un des nombreux lycées qui portent son nom est en train de patauger dans les facilités du fliquage à outrance!

Des codes-barres sur les élèves pour lutter contre l'absentéisme!!! Vi; vi, vi... Je reste sceptique sur l'efficacité de la méthode pour commencer, mais je suis foncièrement opposée au principe! Des codes barres lus par stylo optique et qui avertiront les parents - dotés du sésame "téléphone portable", les autres, vous pouvez crever -  par sms...

Il doit bien exister des moyens, disons, humains, pour veiller à l'assiduité de nos têtes blondes, des pions par exemple, des conseillers d'éducation, des assistantes sociales, ou même, même, des ... profs!! enfin bref, des gens, (rho, quelle drôle d'idée, des humains dans un collège???) qui pourraient écouter les élèves et essayer de comprendre pourquoi les gamins vont mal et sêchent, des gens qui parlent aux parents, pour comprendre ce qui ne va pas. Mais bon, le dialogue, l'écoute, ce n'est pas technologique, ça ne va pas assez vite, ce n'est guère spectaculaire. Alors on sabre les effectifs et on remplace les hommes par des stylos lecteurs de codes barres...Ca fait moins de bruit!  Ca promet de grandes avancées dans l'humanisme cette histoire!!!

Ca se passera à Nîmes, haut lieu s'il en est de la délinquance... Nîmes, pourquoi pas Limoges, c'est la même chose!

Chez moi, dans ma campagne profonde, ce sont les vaches que l'on code, pas les enfants, pas les humains. On les code à l'oreille, c'est très joli, ça permet de les reconnaître quand elles sont pendues par les pattes et coupées en deux à l'abattoir. Quid des gosses?.....

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Martine de Brest 28/11/2006 12:51

C'est encore une façon détournée de se débarrasser du problème sur le dos des parents.
Bonne journée

Alix 27/11/2006 14:29

Bah, vu la façon dont elle monte au Top 50 d'OB, je crois que tu aurais fini par la découvrir un jour ou l'autre. Je n'ai fait que hâter l'inéluctable (que la langue française est belle, n'empêche). Je ne suis que le neurotransmetteur : le message passe à travers moi pour aller s'égailler dans des prairies plus vertes. Ok, j'arrête de fumer la moquette (ou le parquet, chez moi). Je t'ai répondu sur mon blog. On doit être les seules à être sur le Net aujourd'hui (pas de Lisa, pas de Dominique etc)

Louise 27/11/2006 11:49

oui, mais tout ça c'est grace à toi!!
 

Alix 27/11/2006 11:43

devenuE (scuz)

Alix 27/11/2006 11:43

Je vois que tu es devenu plus fan que moi, encore, si c'est possible ! ;-)