La paix!!

Publié le par Louise

Décidément, la décision de notre insignifiant ministre de la santé de proscrire la clope dans tous les lieux de vie sociale devient de plus en plus ridicule.

Sa nouvelle trouvaille? Interdire le tabac dans les maisons de retraite! Je reste sans voix devant cette décision! Va -t- on leur foutre la paix à nos aînés, et leur laisser le droit d'avoir encore un petit plaisir dans les mouroirs que sont bien souvent les maisons de retraite? C'est vraiment les considérer comme des enfants irresponsables que de les empêcher de mener leur vie comme ils le souhaitent. Ils ont passé des décennies entières à donner de leur vie, de leur temps, pour la société, et au moment où, enfin, ils pourraient espérer être peinards, non, voilà l'autre gras du bide de Ministre qui vient leur taper sur les doigts pour leur dire que fumer c'est pas bon!!!!

Qui plus est, les pensionnaires des maisons de retraite fument dans leurs chambres, lieu privé, et surtout lieu où ils sont contraints de vivre. Juridiquement, la maison de retraite est un "substitut de domicile"!

Alors,on n'a plus le droit de faire ce que l'on veut CHEZ SOI??? Pour le ministre Bertrand, non. Fini la petite tige après le café, car, je le cite, cela provoque des incendies!! Je suis curieuse de voir les chiffres.... Argument simpliste et fallacieux.

Voici donc la devise de notre bon Ministre: "liberticide, j'écris ton nom"... Franchement, je continue à préférer Eluard!

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Peronito 12/11/2006 12:54

J'aime bien ton analyse et j'irais même plus loin car de façon générale ça me gêne que l'on m'impose de faire ce qui est "bien" pour moi. Je trouve cela très déresponsabilisant. Que l'on doive assumer ensuite c'est une chose (argument à destination de ceux qui vous expliquent que c'est la société qui finance ensuite le traitement anticancéreux du fumeur invétéré) mais que l'on soit contraint de faire, non. De plus en légiférant, le législateur fabrique de nouveaux "maux moraux" : puisque la loi interdit c'est que c'est mal, dans l'esprit des gens. (cf aussi l'article récent sur la douche politiquement incorrecte, c'est tout à fait cela).
Bref quoique semble-t-il nous ayons peu de connivence politique, j'apprécie les articles de votre blog. Merci!
 

louise 09/11/2006 08:52

j'ai parfaitement conscience de ce que tu décris, Emaxyo, mais dans ce texte je voulais faire référence aux personnes qui sont encore assez autonomes pour décider de ce qu'elles souhaitent faire de leur propre vie, même si leur souhait c'est de fumer.
pas de soucis pour tes comm', ils sont tous là!
bonne journée!

Emaxyo 08/11/2006 20:40

pas compris pourquoi mon dernier commentaire n'a pas le texte... je réctifiais la dernière pharse de mon 1er commentaire qui se termine par "qui doit" au lieu de "qui soit", j'en profite pour te faire un coucou Louise ;)

Emaxyo 08/11/2006 20:33

qui soit pardon (fin de la dernière phrase), un coucou à Louise ;)

Emaxyo 08/11/2006 20:31

pour tout dire, j'ai travaillé dans une maison de retraite, l'interdiction de fumer y était déjà pratiquée. Ensuite, les résidants qui y vivent, si on peut appeler cela vivre sont souvents atteints de graves maladies mortelles, qu'elle soient physique ou non. Les démences sont nombreuses, la plupart ne savent plus ce qu'ils font, et lorsqu'à leur entrée ce n'est pas le cas, leur santé mentale se dégrade rapidement. Lorsque tu dis que ce ne sont plus des enfants, non c'est vrai, et on leur doit un grand respect, mais ils ont tout d'un enfant en bas âge, complètement dépendants dans la plupart si ce n'ets tous leurs gestes.  Pour 25% des cas, il faut leur porter la cuillère à la bouche pour manger, et presque tous ont des couches qu'ils ne peuvent changer seuls. La vieillesse n'est pas une chose facile. Quand une famille met un parent dans une maison de retraite, c'est qu'elle ne peut plus s'en charger seule la plupart du temps, il n'y a plus d'autonomie. Alors pour la question du tabac... beaucoup n'ont pas la force ou ne savent pas comment fumer... Je ne crois pas que se soit le 1er problème à traiter dans une maison de retraite. La différence avec l'enfance, non seulement l'âge, c'est l'atmosphère... au milieu de gamins et aux milieu de personnes âgées, testez, vous verrez...Toujours est-il que dés qu'on le peut, il faut leur laisser la liberté qu'ils peuvent encore avoir, et les aider à terminer leur vie de la manière la plus DIGNE qui doit.