Du terroir à Pluton

Publié le par Louise

La région limousin est connue par le monde pour différentes petites choses comme ses vaches à viande, rousses et solides, pour sa porcelaine, blanche et si fine, pour un nom de voiture de luxe, pour son environnement encore préservé, pour son air, son calme,et sa verdure.

Mais j'ignorais moi même qu'elle était connue également pour avoir accueilli les premières années de la vie d'une personne dont on a beaucoup parlé ces derniers temps sans la nommer jamais.

C'est en effet dans la campagne limousine, sur les hauteurs des Monts d'Ambazac, région rude mais accueillante, que vit le jour en 1943 Catherine Cesarsky. Son nom ne vous dit peut être rien, mais son action n'a pas pu vous échapper: c'est elle qui a "disqualifié" Pluton en lui retirant sa qualité de planète!

Sa naissance dans la montagne limousine est une conséquence de la guerre, ses parents, juifs, s'étant réfugiés sur cette terre de résistance pour fuir les nazis. Son père fut lui même résistant.  Au sortir de la guerre,  toute la famille s'exila en Argentine, et en fondant une des plus importantes librairies franco-argentine de Buenos Aires. Cet attachement solide à la culture a fait de Catherine Cezarsky une scientifique de renom international, qui vécut en France, en Argentine, aux Etats Unis, et à présent en Allemagne (mais ne parvient pas à apprendre cette langue!) où elle dirige d'une main de maître l'Observatoire européen austral. Elle est depuis cette année directrice de l'Union Astronomique Internationale. C'est cette nomination qui l'a motivée pour étudier de près le cas Pluton. Perfectionniste, elle ne pouvait tolérer de diriger une telle institution en laissant circuler une erreur de la taille de la pseudo planète.

Il paraît que ça a remué le microcosme astronomique... Une sorte de big bang intellectuel en somme!

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Jean Christophe Bataille 21/10/2006 11:35

Je dis depuis le début de cette affaire que c'est la terre qui aurait dû être disqualifiée ...

louise 21/10/2006 10:29

ça va pas améliorer la qualité de la viande cette affaire!!!

Dominique Boudou 21/10/2006 08:40

En tant que Plutonien, je conteste les arguments de Madame Cesarsky. La colère gronde sur notre planète. Bientôt, en Limousin, des vaisseaux parmi les vaches...

Thierry 21/10/2006 03:43

Et on pourrait savoir, au juste, quelles sont les raisons pour lesquelles on ne peut plus considérer Pluton comme une planète (j'en ai entendu parler mais j'ai pas trop suivi cette "affaire" en fait) ?Moi qui avait accepté depuis tout petit le fait établi que le système solaire était composé de 9 planètes (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Uranus, Saturne, Neptune et cette fameuse Pluton), voilà qu'on nous balaye péremptoirement cet axiome astronomique. Serait-ce pour une vulgaire histoire de taille?Du coup, tous les dictionnaires et encyclopédies sont erronés.Merci Mme Cesarsky (et Hutch)! lol

Louise 21/10/2006 10:30

ah , là, je ne peux pas te dire Thierry, il est des choses qui nous dépassent, nous autres pauvres béotiens de l'astronomie...