un trait de liberté

Publié le par Louise

Prenez un petit bled de Haute Vienne au nom un peu tordu, ajoutez un soupçon de volonté politique, une once de dérision, un doigt d'ouverture d'esprit, un zeste de fantaisie et recouvrez le tout d'une bonne couche de liberté d'expression.

Avec cette recette simplissime, vous obtenez le Salon International de la caricature du dessin de presse et d'humour de Saint Just le Martel (prononcez Saint JU). Et ça fait 25 ans que ça dure! 25 ans que la petite commune accueille les plus grands dessinateurs de presse, les dessinateurs les plus drôles, les plus crus, les plus acides, les plus poétiques... Cette année encore, un plateau de choix sera representé: des dessins de Plantu, de Chenez, on attend Cabu, entre beaucoup d'autres. Un hommage sera rendu à Faizant, dont la petite Marianne fait partie du patrimoine, signe que l'ouverture d'esprit est le mot d'ordre de ce rendez vous...

Je connais des empêcheurs de penser en rond qui vont ronger leur frein liberticide face au succès toujours grandissant de ce rendez vous. Je me demande même si cette année, particulièrement agitée, se rendre à St Just n'est pas un acte vraiment militant. Si vous passez par la Haute Vienne, ces jours-ci, faites un tour sous le chapiteau, ça dure jusqu'au 8 octobre.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Thierry 29/09/2006 15:06

Puisse Dieu t'entendre! lol

louise 29/09/2006 14:27

c'est possible en effet, mais dieu seul sait quand ça me prendra... et il s'en fout!
je te tiendrai informé si tu veux!

louise 29/09/2006 14:26

oh en général dominique ça se passe bien par chez nous!
il y a peu d'énergumènes belliqueux ici!
c'est en quelque sorte l'avantage de la campagne.. quoi que, ça ne veut rien dire non plus, vu que les terroristes basques se planquent chez nous pour y être peinards.. revers de médaille!
mais bon, du point de vue fascistes et autres extremistes religieux, on est assez protégés quand même!
 

Thierry 29/09/2006 14:06

Tu comptes y aller Louise?

dominique boudou 29/09/2006 12:16

En effet, par nos temps troublés, se rendre à Saint-Just relève de la militance. En espérant qu'il n'y aura pas de fadas pour gâcher la fête au dessin libre et irrévérencieux.