Alors, cette reprise?

Publié le par Louise


Après la crise, la reprise?
Quoi, quoi, quoi?
ça repart?
on rembauche?
Les patrons se sont calmés, les traders sont en HP???

Noooooooooon, rassurez vous, je ne parle que de la mienne de reprise.

Et ma foi, elle se passe bien.

En plus, avec le retour de l'automne, le soleil a refait son apparition dans le ciel limougeaud, ça motive.

J'ai réparé les freins de mon vélo, c'est bien utile.

Limoges est une ville où il y a beaucoup de côtes, donc, beaucoup de descentes, et ça fait mal, une twingo dans le coin de la figure dès potron-minet, sachez-le!

Voilà donc, la Louise repartie comme en 40, sur sa bicyclette de bon matin, pour aller gagner sa croûte et son crédit.

Alors, je ne sais pas si c'est l'effet de la douceur climatique ou le Prozac, mais ma foi, la reprise est gaie!

Voilà, c'était le papier totalement nombriliste de Louise Garofano!

Merci.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

marie-claude 23/09/2009 18:07


j'aime bien quand tu as le moral !


Louise 24/09/2009 14:21


merci chere Marie Claude!
j'aime bien avoir le moral aussi, j'avoue, arf!!!
pour le moment, c'est le cas, en principe, ça dure autant que le beau temps, je souffre de depression saisonniere à chaque averse moi!


jean-marie 23/09/2009 11:23


bonjour Louise,
y a d'la joie !
bon ça fait plaisir.
cette promenade matutinale, ça vous a un petit air de front popu...
je ne veux pas jouer les rabat-joie ni les jonas mais la menace des twingos, dans cette ville dangereuse (?!) et pentue, que tu nous décris, à vélo avec un orteil déglingué quand on est sous prozac
(mollo sur ce truc...), en plus avec le sort qui semble accumuler les méchantes plaisanteries à ton encontre, y a de quoi s'inquiéter... (faute de sorcier bienveillant sous la main, je croise les
doigts pour toi).
à bientôt de tes bonnes nouvelles
amicalement
jean-marie


Louise 23/09/2009 16:42



t'en fais pas Jean marie, mon orteil se remet tres bien, ça ne saigne presque plus (hihi! je plaisante, la coupure etait superficielle en fait!)
pas d'inquietude non plus quant aux twingo, je sais les eviter maintenant, je suis une cycliste urbaine aguerrie (j'arrive même à rouler sur les trottoirs de temps à autres, alors qu'on n'a pas
le droit , bouhouuoou, vilaine! )