Louise Garofano

Publié le par Louise

En principe, quand un article est intitulé d'un nom propre, ça n'augure rien de bon pour le porteur dudit patronyme.

Et ben, ouais, cette fois aussi, ça vaut dire que Louise Garofano, votre dévouée, est au bord du vide complet.

Depuis qu'elle est allée voir si la Méditerranée était aussi belle en septembre qu'en juillet, elle trule, elle erre, elle surnage.

Elle traîne au lit jusqu'à pas d'heure, uniquement arrachée de sa couette par, au choix:

1/  les ouvriers qui ravalent la façade de son immeuble , pile au niveau de sa chambre, à 8h45
2/ son chat qui vomit à 6h
3/ le téléphone qui s'obstine à sonner à 9h, chaque jour de la semaine
4/ une migraine foudroyante qui provoque vertiges, fièvre et vomissements à 4h15...

Heu, les 4 options sont compatibles entre elles.
Comme j'ai pu m'en apercevoir ce matin...

Va être follichon ce vendredi je sens...!!

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Enzo 18/09/2009 20:19

Prompt rétablissement, la blogosphère ne serait pas la même sans vous...

Louise 18/09/2009 15:09

je vais tacher de me souvenir de ton proverbe à l'envers alors! merci jean marie!!

jean-marie 18/09/2009 13:39

bonjour, Louiseune flemme légitime, le blues, le spleen, quelques regrets ?c'est vrai, septembre est un des meilleurs mois par icibon, pas de pot, aujourd'hui, il flotte un peu (entre deux rayons de soleil)pas grave, on vient de manger à la terrasseil fait encore 22°beaucoup moins de monde sur les plagesbeaucoup moins de monde pour visiter les hauts lieux de la régionsi le coeur t'en dit...et puis tu prends le vers fameux "tel qui rit vendredi, dimanche pleurera" à l'enverset tu es sûre de passer un bon dimanche !amicalementjean-marie