Une femme qui en a!

Publié le par Louise

Qui a des couilles, des tripes, de la hargne, que sais-je encore.

Cette femme, c'est Madame Marie-Laure Picat, 37 ans, décédée dimanche d'un cancer généralisé.

Elle fait la une des journaux non pas pour son combat contre le crabe, qu'elle a perdu malgré des prolongations inattendues même par les médecins, mais pour son combat pour ses enfants.

4 bambins dont l'aînée n'a que 12 ans.

Marie-Laure se sachant condamnée a fait de ses derniers mois de vie une lutte pour que ses enfants ne soient pas placés par l'Etat en tant qu'orphelins, ni séparés, ce qui arrive généralement.

Elle a choisi elle même la future famille pour ses enfants, pour qu'ils trouvent un "nid" , un foyer avec de l'amour.

Et elle a réussi.

Apparemment, cette femme était une force de la nature, toujours prête à rire, même de sa propre fin, toujours prête à se battre.

Ce combat, outre son aspect terriblement humain, est aussi une occasion pour réfléchir au sort des orphelins en France, le placement, les foyers, les séparations.

Peut-être que cette lutte permettra de faire avance la loi vers quelque chose de plus humain.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Daniel Fattore 12/08/2009 09:26

Je viens de lire dans Le Fig' que Muriel Robin pourrait jouer son rôle dans un téléfilm...

Enzo 11/08/2009 12:15

Il est vrai que la DDASS étant les premiers pourvoyeurs de certains réseaux très particuliers (les parents d'enfants handicapés peuvent en témoigner...), l'Etat n'a pas du tout intérêt à humaniser quoi que ce soit...Mais bon, qui sait si d'autres formes étatiques plus humaines ne verrnt pas le jour

jean-marie 11/08/2009 09:57

Bonjour, Louise,j'avais lu et entendu ce nommais je n'avais pas prêté attentiontu fais bien d'en parlerCette dame a fait preuve de beaucoup de courage un courage qui peut  faire avancer les choses...c'est rareamicalementjean-marie