Dominique est-il un saint?

Publié le par Louise

Le siècle avait déjà pas mal d'années (quand même, restons sobres!!) , Paris le vit naître, promis sans doute à un avenir dont il aurait à cultiver lui même chaque parcelle. Ce qu'il fit avec entrain.

 

Epris d’amour de l’autre (autrement ce n'est pas possible!!) il enseigna aux enfants l’art d’être des citoyens. Il le fit si bien qu'il poussa le " vice"jusqu'à enseigner à tous l’art d’être émerveillé par les mots, les phrases, les accents et les virgules ! Un poète en somme.

Pas facile de s’émerveiller devant une virgule, me direz-vous ?

Certes, mais quand on fait danser des ours et qu’on fragmente des dormeuses, on est capable de tout !! Même du silence, le grand, hein, pas un silence de pacotille !!

 

Enfin, tout ça pour dire qu’il goûte la vie aquitaine aujourd’hui et que c’est un plaisir doublé d’un honneur d’avoir parmi mes commentateurs fidèles Monsieur Dominique Boudou.

 

C’est sa fête aujourd’hui.

Publié dans coups de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pitchoun 09/08/2006 00:56

Je vais bien... Salut en retour, ô Cadet de Gascogne !! Excuse-moi, je m'emporte, je reviens juste du théâtre : Jacques Weber incarnant Cyrano à la Gaieté Montparnasse... Quelle expérience, mes amis ! A croire que Rostand a écrit le rôle pour lui...
La pièce est grandissime et en ressort encore grandie (si possible) par l'interprétation du formidable comédien qu'est Weber.
P.S / avec l'accent parisien, ça donne : "euh, ouais euh, bonne fête (ta race)"... :-)

Cadet 08/08/2006 19:55

Et comment dit-on avec l'accent de Limoges ?J'en profite pour saluer Alix, ça va pitchoun ?

louise 08/08/2006 15:32

avec plaisir, comme on dit , avé l'assent, dans le sud.

Dominique Boudou 08/08/2006 15:27

Alors là, je suis scotché. Mille mercis Louise. Vraiment. Et merci aussi à Grand frère Noé et Alix.
Et rendez-vous à demain car là je suis trop fatigué pour écrire.

Noé 08/08/2006 14:59

Ah oui, Bonne fête Domi, plein de bises.