chouette la hulotte

Publié le par Louise

Eh bien, on dirait que 2002 n'a jamais existé ma parole!

On dirait que les Français ne sont pas descendus dans la rue le 1er mai 2002, que les journaux n'étaient pas tous catastrophés. En mai 2002,  c'était le retour de la peste brune en France, Vichy sortait du formol, on comptait: 1 Français sur 5 a voté Le Pen: 1;2;3;4;horreur!!!

Entre voisins on se "soupçonnait", on n'osait pas trop se parler dans les ascenseurs, jusqu'à ce qu'un mot détende l'atmosphère, du genre "les Français sont fous cette fois"!! ouf, on savait qu'on n'était pas en face d'un Lepeniste en puissance (heu... c'est du vécu ça!!)

Et là, ben pas de problème, il y aura sans doute encore plus de candidats qu'il y a 5 ans!!! Aucune leçon n'a été retenue, ma parole.

Maintenant, même Nicolas Hulot envisage de se porter candidat, "pour défendre l'environnement"!!!

Vi vi vi, ben sans moi! moi je veux encore vivre en démocratie l'an prochain! Je veux aussi pouvoir CHOISIR mon candidat et non pas voter par dépit ou par obligation...

Alors s'il te plaît, Nicolas, tu remontes dans ta mongolfière, tu seras tellement plus utile au monde en montrant à nos yeux ébahis les merveilles qu'il faut préserver!

Publié dans coups de gueule

Commenter cet article

louise 02/08/2006 11:32

homme ou femme, l'animal politique n'est pas comme le reste de l'humanité, c'est sûr!!
le pouvoir rend fou, quelles que soient les hormones.
 

J'me comprends 02/08/2006 11:26

A part peut-être Mme Thatcher... :-)

Andy 02/08/2006 11:18

heu... Quand on cherche "testostérone" dans un dico, on trouve ceci :
"Définition : Hormone masculine sécrétée par les testicules"
Or, je rappele que si les candidat "hommes" sont nombreux, nous ne manquont pas non plus de candidatEs femmes...
Alors la "soif irrationnelle et testostéronalisée de puissance" me semble déplacée dans ce contexte, vous pensez pas?
Qu'il y ai déja moin de canditatEs et on y verra plus claire lol 
(je sens que ce com' va m'attiré les foudres des féministes... lol )

Alix 02/08/2006 09:56

Ce qui est... chouette, avec les hommes politiques français, c'est qu'à chaque fois, ils font l'effort de regarder ce qui a merdé, pourquoi et comment, et ils en tirent les conséquences sur ce qui faudrait faire la prochaine fois pour que la France ne connaisse plus un tel destin...
Mais à chaque fois, ils sont tellement dévorés par ce que d'aucuns appellent "ambition personnelle", mais que je qualifierais de soif irrationnelle et testostéronalisée de puissance, qui fait que la nation française (les cons comme vous et moi) se fait avoir systématiquement. Il faudrait le leur dire : trop de testostérone tue la testostérone. N'est-ce pas, M. Floyd Landis ? ;-)

lisa 02/08/2006 09:51

les chouettes, je les collectionne