Thermidor

Publié le par Louise

Je ne vais pas me faire que des amis aujourd'hui, car le sujet que je vais aborder est encore extremement polémique malgré le temps qui a passé.

C'est en effet aujourd'hui l'anniversaire de la mort de celui qu'on appelle soit L'Incorruptible, soit le salopard, le boucher, le terroriste...  Oui, le 28 juillet 1794, 10 thermidor an II, Maximilien de Robespierre est guillotiné par ses propres amis...  Théoricien de  la révolution absolue, tristement symbolisée par la loi du 22 prairial, dite loi des suspects (qu'il a fait voter, ne faisons pas d'angélisme non plus!!)  il est tombé à cause d'un complot de ses amis de la veille, Billaud-Varenne et Collot d’Herbois.

Il a voulu aller trop loin, trop vite, emporté par son idéalisme de la démocratie. On lui a très vite fait porter le chapeau de toutes les exactions commises sous la Terreur, mais ne soyons pas naïfs, il n'était pas seul à signer les ordres... Nombreux furent ceux qui après avoir signé les ordonnances d'exécution des "tièdes" et des Girondins avant le 10 thermidor ont signé les mêmes ordres à l'encontre des "montagnards" dès que la tête de Robespierre fut tombée dans le panier...Les Thermidoriens, car c'est leur nom, ont retourné leur redingote trop vite pour être honnêtes, n'est ce pas monsieur Fouquier-Tinville (en médaillon ci dessous) (qui a fait voter la mort de Marie Antoinette, puis celle de Danton, tiens tiens, puis celle de Charlotte Corday, puis celle de Robespierre, puis celle de ... 2000 personnes !!!)  

Ayant étudié avec grand intérêt les archives de la Corrèze de cette époque, je peux vous certifier que la trahison et les revirements de situation ne sont pas nés avec Nicolas Sarkozy!! Du jour au lendemain, le chef adoré, le guide visionnaire devient un tyran sanguinaire voué aux gémonies, et l'histoire n'a retenu que cette deuxieme version.

Les historiens ont longtemps décrié l'avocat d'Arras, glorifiant au contraire Danton,qui n'avait rien à envier aux plus enragés des révolutionnaires (voir les massacres de septembre à Paris en 1792), mais qui avait pour lui un opportunisme que n'avait pas Robespierre. Autre défaut majeur que l'on a longtemps reproché à  Robespierre sans l'avouer, c'est sa probable homosexualité, ou pour le moins son "asexualité" (au contraire une fois encore d'un Danton fétard et coureur de jupons).

Aujourd'hui on revient doucement mais sûrement sur ce manichéisme erronné. Nombreux sont ceux qui étudient la vie et l'oeuvre politique de Robespierre à l'aulne de nouvelles sources, mais le blason de Maximilien ne sera pas facile à redorer.

Il a eu le tort de ne pas être opportuniste, de ne pas changer de voie pour une histoire de prise de pouvoir, comme l'ont fait beaucoup de révolutionnaires. Dans cette période extrêmement trouble que furent les années 1790 à 1795, il fallait savoir être "souple" avec ses principes pour survivre...Il est resté droit dans son col amidonné, il en a perdu la tête!!

Enfin, même si je m'attire les foudres des uns et des autres, je sais que j'ai avec moi celle qui est ma muse, "la  Louise" qui elle, faisait référence à Saint Just pour monter sur les barricades en 1871...

 

Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

alain 24/06/2007 19:12

Salut Louise;J'ai bcp apprécié ton artcle et je partage ton analyse : Robespierre n'était pas pire que les autres. J'aurais souhaité avoir ton avis sur le rôle que les sans-culottes ont joué durant cette période-là. Je pense, pour ma part, que ce sont les sans-culottes qui ont poussé la Convention "Montagnarde" à commettre des exactions. Les sans-culottes de braves petits citoyens ou des fous furieux sanguinaires ?Alain de Kinshasa

Andy 28/07/2006 20:13

Celui la même que tu voulais garder pour toi? lol
Entre être attiré par un beau black et être pris pour un dragueur... "invétéré" de surcroit... Il ya quand même un énooooooooorme pas je trouve...
Et puis, que je me souvienne, ton Robespierre n'avait pas le charme d'un beau black... ;-)
Quand a sa sexualité, rappelle moi qui en a parler la premiere? lol 

Louise 28/07/2006 20:06

Reste tête haute, andy!
allez , j'arrête, je vais au lit, chuis morte!

Louise 28/07/2006 20:04

en fait, la sexualité de Robespierre on s'en fout completement!!
 tu sais quand on étudie la révolution, ce n'est pas ça qui compte! 
Je veux parler de l'Histoire en général, l'enseignement reste tres manichéen pour bon nombre de sujets. mais c'est normal,on nous apprend les bases.  on approfondit ensuite, si on a la chance de pouvoir poursuivre des études.
(quant au fait que tu sois un dragueur invétéré, ce n'est pas une légende!!! cf le beau noir musclé de la plage!!! LOL)
 

Andy 28/07/2006 19:58

"et gardez la tête au frais!!! si je peux me permettre lol "
heu... "La tete sur les épaules" n'aurait il pas été plus approprié ici? lol