l'humanité

Publié le par Louise

Hier, j'avais une pause plus longue que d'habitude entre midi et deux heures ("entre midi " comme disait un ami lorrain!!)

Je décidai d'en profiter pour aller à la piscine, pensant, au vu de l'heure qu'il y aurait peu de monde. Bof, il y avait quand même du peuple, mais c'était tout à fait acceptable. Et puis surtout, j'y ai vu l'espoir!!

Rien que ça, oui, l'espoir en l'humanité! A la piscine municipale, je vous assure. J'ai en effet vu, une toute petite fille, 5 ans maxi, qui recueillait avec tout l'amour du monde une petite sauterelle verte qui se noyait dans les eaux javellisées du bassin, dans l'atroce angoisse de la mort certaine et dans la douleur inconcevable de la noyade (oui, j'ai une angoisse terrible moi même de la noyade et de l'étouffement!!) .

Et cette petite nana, grosse comme un moineau, qui prenait cette petite bête dans sa main pour l'amener dehors, dans la pelouse m'a émue, vraiment. Je me disais , tout en subissant les sauts intempestifs des autres enfants insouciants du drame qui venait d'être évité, que oui l'humanité valait la peine qu'on se batte pour elle et qu'on l'aime.

Non, tout n'est pas pourri au royaume des hommes.

Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

lisa 27/07/2006 10:58

tu mérites bien d'être notre JUNON

louise 27/07/2006 10:29

alors plusieurs choses à ce sujet:
j'ai peur des grandes sauterelles vertes qui volent, et qui dépassent les 4 cm... brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
mais même si je déteste ces bestiaux, jamais je ne les ferai souffrir, jamais je ne me rejouirai d'en voir une se noyer sous mes yeux (je tenterai même un sauvetage, expeditif certes mais je ne la laisserai pas agoniser.)

lisa 27/07/2006 10:16

Bonjour Louise
très charmant cette histoire, mais c'est pas toi qui ne peut pas piffrer les sauterelles vertes ?
BISES DU MATIN

Alix 27/07/2006 10:04

Enfant "bête et méchant" et méchant avec les bêtes... ;-)

Cadet 27/07/2006 10:00

Très joli momentEt dire qu'en cours de Sciences Naturelles on nous faisait charcuter des grenouilles!  " la grenouille décérébrée ne ressent aucune douleur " nous répétait notre profAu fait, Louise, pendant que vous buviez la tasse, je relisais Le TasseEt bonne journée au bureau,  cependant pas la peine de leur faire suer le burnous à vos subalternes,avec le temps qu'il fait ils seraient vite déshydratés.