L'exemple des abeilles

Publié le par Louise

C'est un fait, les abeilles sont de moins en moins nombreuses à polliniser nos fleurs et autres arbres fruitiers.

Et il paraît que lorsque la dernière abeille aura disparu, l'humanité aura signé son arrêt de mort.

Bon, ça je ne sais  pas....

En cause, bien sûr la pollution, les pesticides et autres produits que nous aspergeons sur la planète pour la rendre plus productive encore, quitte à y laisser un poumon.

Autre cause, plus ponctuelle, les frelons asiatiques, qui dévorent nos chères ouvrières, genre Attilla qui débarque dans la ruche.

Mais les chercheurs viennent de trouver une autre cause à la disparition de nos chères mielleuses ailées: l'épuisement au travail!

Si, si.

Les ouvrières sont surexploitées.

Leur part dans la production agricole aurait doublé depuis des années 60.

Et les pauvres petites bêtes n'y survivent pas.

Pour nous, les fleurs sont en principe posées sur nos dépouilles à l'heure de notre trépas, mais pour elles, c'est l'inverse, elles trépassent sur les fleurs.

Bel exemple du "travailler plus".....

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

jean-marie 02/07/2009 20:56

bonsoir, Louise,j'aime les abeilles... j'aime ton billet...tu rends poétique une réalité sordideje ne sais moi non plus si l'humanité disparaitrait après ellesmais elles sont pour moi un élément important dans notre vie...pas grand monde ne s'en rend compte.amicalementjean-marie

louise 02/07/2009 13:58

> vous avez raison, hop, coupé! merci

Daniel Fattore 02/07/2009 13:36

Il y a aussi les épidémies de varroa. Et la vie est dure quand on ne peut pas boire une bière après sa journée de travail (ce qui rend vite plus acceptable la notion de "travailler plus pour gagner plus", en y adjoignant l'adage "après l'effort, vient le réconfort"). Et il y aurait les ondes de téléphonie cellulaire, paraît-il: ça dérange leur sens de l'orientation. Avez-vous coupé votre portable? ;-)