Liban

Publié le par Louise

Je ne maîtrise pas assez le sujet des troubles au Proche Orient, du conflit Israélo palestinien, des liens entre la Syrie, le Liban, quoi ou qu'est ce , mais je suis quand même un tantinet, disons, agacée, en entendant les propos tenus par les autorités israéliennes en ce moment:

 

"Oui, nous avons fait des incursions terrestres au Liban." Oh???  Première nouvelle!!

"Oui nous bombardons des villes mais de façon ciblée sur les repaires du Hezbollah." Ah??

300 morts en 8 jours, dont 54 civils rien que pour la nuit de mardi à mercredi... C'est vrai que c'est ciblé...

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alix 19/07/2006 18:18

D'accord avec Dominique. Je ne suis pas spécialiste, loin de là... J'ai tenté une approche du sujet, de manière assez humble, c'est tout !! Ceci dit, le postulat de base "Israël" au Proche-Orient est assez simple à résumer : deux peuples qui se disputent une même terre et qui ne veulent pas vivre ensemble. Israël : "donner à un peuple sans terre une terre sans peuple" comme ils prétendaient. Palestine : un peuple qui s'est construit dans l'exil et s'est découvert une unité face à un seul ennemi. Quoiqu'on en dise, le problème "juif" est arrivé ultérieurement (au point de vue historique), même s'il a tendance à s'affirmer de nos jours comme LE facteur de désaccord.

louise 19/07/2006 14:31

"Nous tendons notre main en signe de paix et de bon voisinage à tous les États qui nous entourent et à leurs peuples, et nous les invitons à coopérer avec la nation juive indépendante pour le bien commun de tous. L’Etat d’Israël est prêt à apporter sa contribution au progrès du Proche-Orient dans son ensemble."
Déclaration d'indépendance d'Israel, le 14 mai 1948

Dominique Boudou 19/07/2006 13:55

Tsahal entre dans la boucherie car Ehud Olmert y joue sa fiabilité. Il faut arrêter. Tout de suite. Mais attention, toutefois, au parallélisme entre le Hezbollah et l'Etat hébreu. Ils sont d'essence fondamentalement différente. Le hezbollah, c'est une culture de la mort, les hôpitaux financés par lui sont des trompe l'oeil.
Quant aux spécialistes spécialement spécialisés, il y a lurette qu'ils racontent des conneries comme nous tous. Pour la simple raison que la situation au proche orient dépasse l'entendement.

Louise 19/07/2006 14:06

que la situation dépasse l'entendement c'est possible, il y aussi le fait que personne ne veut vraiment reconnaître sa propre part de responsabilité, ni du côtés des belligérants, ni du côté de l'Europe,  ni chez les Ricains... on a fabriqué une sorte de créature frankensteinienne en 1947, et maintenant, plus personne ne veut s'en occuper... et ce sont les innocents qui trinquent, comme d'hab.

louise 19/07/2006 13:34

je savais bien que j'avais affaire à une tête avec notre chère Alix!!
ça me rassure (si j'ose dire!!) de voir que le sujet est obscur aussi pour les spécialistes.  je me sens un peu moins seule du coup!!
en revanche,même sans rien y connaître,  j'étais déjà convaincue du fait que les populations civiles, des 2 côtés, n'étaient pas favorables à l'emploi d'une telle violence.
 

Alix 19/07/2006 12:31

Intitulé de mon mémoire de maîtrise : Israël et la bombe : interaction entre identité et sécurité. Et bien même pour quelqu'un qui "maîtrise" (ahaha) le sujet, ce qui arrive est déboussolant. Il faut aller lire (pour ceux qui parlent anglais) le journal Haaretz sur le web, qui vous montre qu'une grande partie de la population israélienne n'est pas d'accord avec les actions du gouvernement d'Holmert.
Le fait d'avoir travaillé sur ce sujet me donne des clés de compréhension de l'attitude israélienne d'un côté et de celle du Hezbollah de l'autre, mais n'explique pas tout. Malheureusement...