(pas) drôle de jour...

Publié le par Le Président

Louise, qui fêtait hier ses BiiiiiiP , disait que les 25 juin sont souvent des jours néfastes. Bon, je n'ai pas cherché plus loin.

Mais en écoutant ensuite une chaîne d'infos en continu, je n'ai pu qu'entendre,  pendant plus de 2 heures, le choc des informations "à chaud" et contradictoires: "Michael Jackson serait mort", "selon CNN, le chanteur est dans le coma", "on tente de le réanimer".....

Personnellement, tant que les journaux "sérieux"  - et pas Machin biduleTMZKW news  - ne me confirment pas l'info, je reste prudent.

Mais quand le Los Angeles Times, puis CNN ont réellement confirmé le décès de Michaël Jackson, j'avoue que je n'ai plus eu de doute.

LA plus grande star de la musique du XXème siècle vient de disparaître.

750 millions d'albums vendus, 45 ans de carrière, un nom -et un "visage"  - connus dans le monde entier, même au fin fond de la Corrèze, des rythmes que tout le monde reprend, une bombe de la pop, un pur génie du clip vidéo, un homme aux rapports plus qu'étranges avec les enfants, un monstre peut être,  une bête de scène sûrement.

Il ne devait, selon ses médecins, jamais voir ses 50 ans. Il est parti 34 jours avant d'en avoir 51.

Une crise cardiaque.

C'est vrai qu'il devait sans doute avoir le coeur brisé: pas d'enfance, sur scène à 5 ans, un père "un peu" autoritaire, une vie entière sous les lumières... Certes, les enfants dans les mines ont un sort moins enviable, mais un enfant a besoin d'insouciance, et pas de star system à 10 ans.

Pas étonnant qu'il ait développé le syndrome de Peter Pan, il avait du temps à rattraper.

Je crains maintenant une déferlante de suicides de fans ( et accessoirement une vague d'albums souvenirs, films, séries, documentaires........) , et je pense que ses obsèques vont attirer plus de badauds que celles de Lady Di tant la renommée de Bambi est immense.

Pendant ce temps, après 2 ans de lutte, Farrah Fawcett disparaissait aussi, hier après midi.

La sublime blonde des Drôles de Dames a succombé elle aussi un 25 juin.

Et mourir le même jour que Michael Jackson, c'est un peu mourir deux fois: oubliée aussitôt, zappée même...

D’origine libanaise, Farrah Fawcett nait à Corpus Christi, au Texas le 2 février 1947.

Etudiante en art, elle tente sa chance à Hollywood au milieu des années 1960 et multiplie alors les apparitions dans des publicités et les séries télévisées.

Son physique de rêve et son sourire ultra brite ont sans doute été des clés qui ouvrent bien des portes, mais le talent est là aussi. Elle devient mannequin et comédienne célèbre.

Le fameux poster (image ci-contre) fut une de ses premières apparitions en tant qu'icône de beauté, dieu sait combien de chambres d'ados il a pu orner!

Elle commence alors à fréquenter l’acteur Lee Majors (L’homme qui tombe à pic) en 1968 avant de l’épouser cinq ans plus tard.

C'est en 1976 que la gloire arrive avec Spelling et ses Drôles de Dames.  Elle y incarne Jill Monroe seulement une saison. Mais cela suffit à sa consécration, aidée sans doute par son brushing reconnaissable entre mille, qui est entré dans les salons de coiffure comme "la coupe Farrah Fawcett" .

Séparée de Lee Majors en 1982, la comédienne poursuit sa carrière.

Elle est citée trois fois aux Emmy Awards, notamment grâce à sa performance dans le téléfilm Autopsie d’un crime (1984). L’actrice enchaîne les participations au petit écran. Jusqu’aux années 2000.

Au cinéma, Farrah Fawcett est apparue dans près de 20 longs métrages. Sa première apparition sur grand écran remonte à 1969 dans Un homme qui me plaît de Claude Lelouche. Suivront notamment L’Âge de cristal de Michael Anderson (1976), Le Prédicateur de Robert Duvall (1998) ou encore Docteur T et les femmes de Robert Altman (2000).

Farrah Fawcett a aussi fréquenté l’acteur Ryan O’Neal, star du drame Love Story. Ils ont un fils.

C'est en 2006 que le cancer l'a rattrapée.

Ce papier est plus long pour Farrah Fawcett que pour Michael Jackson, afin, que quelque part au moins, elle ait droit aussi à sa place dans les mémoires.

Publié dans portraits

Commenter cet article

jean-marie 26/06/2009 21:03

>ben, chère Louise...je dis ça ? je dis beaucoup de chosesparce que chez toi, chez vous, je me sens libre de les dire...il s'agit des beaux yeux ? ils sont beaux, ceux des crapaudsj'ai pensé que c'était ton subsitut... toutes mes excusesmais j'aime bien ces animaux...porte-poisse ? non, je crois aux pressentiments et avoue qu'il y a de quoi...amicalement à toi, à vous tousjean-marie

Louise 27/06/2009 12:09


ah mais moi aussi j'aime beaucoup les crapauds, ils sont adorables et celui -ci nous a fait particulièrement rire durant tout notre repas!
je suis heureuse que tu te sentes bien et libre sur ce blog, c'est aussi un peu le but!
merci donc!


louise 26/06/2009 14:19

> Jean Marie: tu dis ça à cause du crapaud "Charlie" et de Droles de dames?en relisant mon mini papier d'hier, j'y ai pensé....JE SUIS DEFINITIVEMENT UN PORTE POISSE!!!!!!

Lambert Palis (jean-marie) 26/06/2009 11:34

Bonjour, Président...merci pour cet article si détaillé.Louise aurait-elle un don de prémonition ?je n'ai guère d'opinion sur Michael Jackson...Il tenait le rôle d'un idole de son temps.il est mort trop jeune...j'aimais bien Farrah Fawcett mais pas tellement la série qui l'a rendue célèbre.amicalementjean-marie

louise 26/06/2009 10:43

la mort de Michael Jackson est une tragédie pour des millions de personnes. on aime on n'aime pas mais il force le respect. moi, je l'aime bien, en tant qu'artiste, en particulier l'album Thriller.Quant à la divine Farrah, je la plains,,elle a dû souffrir le martyr.quelle splendeur dans droles de dames, j'adorais cette série, surtout avec elle en effet. et je confirme: les 25 juin sont des jours néfastes!! heureusement qu'en 197...... il y eut un 25 juin lumineux (ahaha!!)