Erasme

Publié le par Louise

En juillet 1536, le monde perdait le penseur humaniste le plus remarquable: Erasme. De lui, nous restent de nombreux écrits, parmi lesquels l'incontournable et essentiel Eloge de la Folie.

Même en peinture, il se marre...

Bref, je ne vais pas vous raconter la vie d'Erasme (bien que sa naissance illégitime, fruit des amours d'un prêtre et de sa servante présente un certain intérêt...), juste vous livrer au débotté deux ou trois pensées de ce grand homme, pensées qui sont comme un dimanche de juillet, à la fois lourdes et tellement agréables !!

Voyez plutôt:

"Voici ceux qu'on appelle ordinairement religieux ou moines, quoique ces deux noms ne leur conviennent nullement, puisqu'il n'y a peut-être personne qui ait moins de religion que ces prétendus religieux..." (Eloge de la Folie)

"La plupart de ces gens-là ont tant de confiance dans leurs cérémonies et leurs petites traditions humaines, qu'ils sont persuadés que ce n'est pas trop d'un paradis pour les récompenser d'une vie passée dans l'observation de toutes ces belles choses." (idem)

Accessoirement, Erasme, maîtrisant parfaitement le grec, et voyant que la Bible traduite en latin, la "Vulgate", n'était pas la fidèle traduction du texte original, l'a retraduite, provocant les foudres de l'Eglise, et créant les fondements de la Réforme.

Autre style, "L'éducation libérale des enfants" (un gros mot à l'époque!!) de 1530:

"Il est discourtois de lécher ses doigts graisseux ou de les nettoyer à l'aide de sa veste. Il vaut mieux se servir de la nappe ou de la serviette. »

"Il est mal poli de saluer qui urine ou défèque (...)."

"Certains recommandent au jeune de retenir un vent en serrant les fesses. Eh bien! il est mal d'attraper une maladie en voulant être poli. Si l'on peut sortir, il faut le faire à l'écart. Sinon, il faut suivre le très vieux précepte: cacher le bruit par une toux."

N'est-ce pas absolument délicat pour un dimanche ?

Publié dans coups de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dominique Boudou 02/07/2006 17:33

Oh ! Erasme c'est loin, et Montaigne et Rabelais itou. Il faudrait les relire, comme tant d'autres. Sauf que la vie est brève et que je ne possède qu'une seule paire d'yeux.
Hasta pronto sin ahogar con el calor que hace !
Dominique

lisa 02/07/2006 16:35

super article, excellent commentaire
bon Dimanche Louise et Dominique

Dominique Boudou 02/07/2006 13:30

D'accord avec Erasme ! Une bonne toux peut cacher un gros pet ! Le problème, c'est l'odeur. Mais les gros pets ne puent. Les petits, en revanche !

Louise 02/07/2006 13:47

je reconnais le spécialiste.... d'Erasme bien sûr!!