Droits de l'homme

Publié le par Louise

Je sais que je vais encore m'attirer les foudres des défenseurs des animaux (dont je suis, n'en déplaise à certain(e)s) mais je tiens à dire ma stupéfaction face à un projet espagnol récent. Ce projet est tout à fait louable et généreux dans l'absolu, mais je le trouve indécent dans les conditions actuelles, c'est la volonté de certains hommes politiques d'accorder les Droits de l'Homme à des singes...

J'arrête tout de suite les critiques des militants zélés de PETA et One Voice, je trouve absolument indispensable de respecter, de défendre et de protéger les animaux contre la cruauté humaine qui n'a pas de limite, je ne veux pas qu'on me fasse dire ce que je n'ai pas dit. Les animaux ne sont pas des objets que l'on peut martyriser à loisir, non, un effort d'éducation est nécessaire à ce niveau là pour arrêter les tortures sur les bêtes. Là, c'est dit.

Mais je suis désolée de dire que je trouve obscène de penser à accorder les Droits de l'Homme à des primates, alors que 3/4 de la population humaine n'en bénéficie pas!!!! C'est un peu ce que dit ce proverbe :" celui qui a un caillou dans sa chaussure ne peut regarder les étoiles" ou, plus prosaïquement: "chaque chose en son temps!"

Pensons deux minutes aux 2 millions de déportés du Darfour au Soudan, aux enfants massacrés dans les rues de Rio avec des engins de guerre monstreux, les caveiros, aux femmes violées impunément au Nigéria (entre autres...), aux enfants brisés et traumatisés par l'enrolement militaire , aux prisonniers sans jugement de Guantanamo... (source: Amnesty International). Ce ne sont que quelques menus exemples de ce que l'homme fait à son semblable...

J'ai vraiment du mal à comprendre qu'on puisse préférer accorder des droits humains à des animaux, si intelligents soient -ils, comme les singes dont il est question, alors qu'on ne les accorde pas à nos semblables ET QUE CA NE CHOQUE PERSONNE..... C'est à désespérer de la race humaine. Et pourtant, dieu sait que l'Espagne connaît ce qu'est la souffrance, près de 40 ans de dictature ne peuvent s'oublier si vite. Les Espagnols font preuve de grand libéralisme moral en ce moment, et c'est tant mieux, si seulement la France pouvait suivre cet exemple au lieu de se crisper, bref, fermeture de la parenthèse... Mais faire passer les orang outans avant les gosses qui meurent noyés en voulant accéder aux Iles Canaries ou ceux qui se font tirer dessus dans l'enclave de Melilla me  semble un tantinet "exagéré"...

Les politiques espagnols favorables à cette mesure la comparent aux combats qui ont permis de reconnaître que les Noirs n'étaient pas des sous hommes, ...heu... je veux bien, mais les singes ne sont pas des humains du tout, ce n'est pas la même question, le même débat, les mêmes finalités... La comparaison n'a même pas lieu d'être. Enfin, il me semble...

Si les hommes commençaient par se respecter entre eux, la question du respect de la vie des animaux ne se poserait même pas.

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry 22/06/2006 14:08

Je pense que c'est une question que toutes les rédactions ont souvent l'occasion de se poser. Certaines choisissent de montrer de telles images pour volontairement heurter la sensibilité des gens et leur faire prendre conscience que de telles atrocités existent et d'autres préfèrent ne pas les montrer pour respecter la dignité des victimes. Ces deux concepts sont antinomiques et pourtant le choix de privilégier l'un par rapport à l'autre est, pour moi, respectable. Toute la difficulté réside dans ce choix.

louise 22/06/2006 13:40

c'est tout à fait juste en effet, d'autant plus que je ne suis pas sûre que les personnes en photos soient décédées... ce qui est pire, tu as raison (je sais reconnaitre mes torts!!! lol)
on pourrait répondre qu'on ne distingue pas leurs visages, mais bon, ce n'est pas une excuse valable.
en même temps, je ne sais plus quoi trouver moi ouvrir les yeux des gens sur le sort de leurs semblables, pour les faire réfléchir, pour leur faire prendre conscience des conditions de vie abominables de nos "frères humains". Voilà.
mais je vais retirer cette image.

Jean-Michel MORANGE 22/06/2006 13:35

ne prend pas mon commantaire commeune attaque mais juste comme une reflexion .
c est bien de dénnoncer tout ce qui est babare mais les respect du droit de l homme sont il encore valable quand ses dernier son mort
je c est  qu\\\'une photo de cadavre  permet d appuyer ton texte  est ce ce que tu t es poser la question si les cadavres auraimer etre en photos mutiler pour ma part je n aimerai pas etre en photo si j étai mort et mutililer .
c est juste une question sur la digniter humaine. et je n est pour moi pas de réponse

louise 21/06/2006 19:12

bel hymne oui, mais nous en sommes souvent bien loin...

lisa 21/06/2006 16:32

Tous les hommes de la terreVeulent se donner la mainVivre et s'entraider en frèresPour un plus beau lendemain,Plus de haine, plus de frontière,Plus de charniers sur nos cheminsNous voulons d'une âme fièreNous forger un grand destinQue les peuples se rassemblentDans une éternelle foiQue les hommes se rassemblentDans l'égalité des droits.Nous pourrons tous vivre ensembleLa charité nous uniraQue pas un de nous ne trembleLa fraternité viendra.
quel bel hymne n'est ce pas