Quelle blague!

Publié le par Louise

Alors que demain va s'ouvrir un énième "Grenelle", sur les ondes cette fois, l'opérateur Orange s'amuse bien.

A St Cloud, Orange a installé 3 antennes de téléphonie mobile.

Peu après, les habitants à proximité de ces antennes se plaignent de ressentir des troubles à cause desdites antennes.

Et portent plainte.

Et exigent le retrait immédiat des objets.

Or, ces antennes sont .... factices. Elles n'étaient pas branchées et ne pouvaient donc pas causer de troubles, si ce n'est visuels, à cause de leur esthétique douteuse.

Alors, les ondes.... mythe ou réalité comme disait si bien une de mes professeurs de français dans ma jeunesse?

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie-claude+leloire 22/04/2009 17:41

Qui peut nous dire s'il y a danger ou pas ? Une chose est certaine, c'est qu'il y a des gens qui aiment faire peur et d'autres qui aiment avoir peur ... Que pouvons nous encore tenir en main qui ne soit nocif ? que pouvons-nous encore manger qui soit sain ? Que pouvons-nous encore entreprendre qui ne nuisent en rien ?

Thierry 22/04/2009 14:46

C'est Orange qui a précisé qu'elle n'étaient pas branchées. Rien ne leur interdit de mentir. Entre les effets réels que ça peut avoir sur notre santé et cet espèce d'effet "placébo" que ça peut provoquer chez certains, difficile de savoir où est le vrai.

jean-marie 22/04/2009 14:34

bonjour, chère Louise...comme quoi on se fout de nous à tous les triages !ce qui me met le plus en colère c'est l'utilisation de l'expression "grenelle " de ceci, "grenelle" de cela... pourquoi pas accords de Matignon tant qu'on y est. Je ne respecte pas grand chose tu sais mais dans l'Histoire il y a de grands moments qu'il ne me plaît pas du tout de voir ainsi galvaudés surtout par des ignorantins en mal de pub... pour le plus grand profit de savantasses auto-proclamés maîtres à penser et de marchands du temple...même si je ne suis bien sûr pas béat d'admiration devant certaines étapes de la nôtre d'histoire...excuse, chère Louise, cette vaine crise de rage présénile...lol...mais ça fait du bienamicalementjean-marie