Les Anglais sont formidables!

Publié le par Louise

Quand on pense Britanniques, on peut penser Queen Mum et ses chapeaux extravagants, ou bien Astérix et les Bretons, ou bien Jeanne D'Arc.

Bref, on a toujours une référence pour nos chers voisins anglais.

Et ils savent toujours nous surprendre!

"No Sport " disait le grand Winston, mais ses descendants ont décidé de contourner cette maxime en se rendant utiles.

Parce qu'il faut bien reconnaître que suer comme un âne sur un tapis roulant, sous de la fonte ou devant un miroir en collant fluo et en écoutant de la musique de merde, ça ne fait pas avancer le monde. Ah moins de récupérer cette chaleur pour en faire de l'énergie.

Bref.

Les Anglais ont donc inventé un concept nouveau, et utile pour l'homme et son environnement.
Un médecin a créé la "green gym".
La gym verte, comme son nom l'indique.

L'idée: réunir des gens qui n'aiment pas le sport mais l'environnement, qui n'ont pas envie de ressembler à Naomi Campbell mais ont besoin de se faire du bien. Vous mixez les deux et vous obtenez des gens, vétus de vert qui font de la gym dans les parcs et jardins abandonnés, en débroussaillant, en taillant, en nettoyant, en remontant des murs, en plantant des fleurs, en sauvant des escargots (aha! ça change du swing stepper c'est sûr!!). et ça marche.

La tension, les risques cardiovasculaires, le poids diminuent, à mesure que l'optimisme et la joie de vivre s'accroissent, sans Prozac.

Le concept a attaqué l'Europe et le monde, avec des adeptes jusqu'en Australie. La France n'est semble-t-il pas encore sensible à ce genre de distractions, mais gageons que ça viendra!

Et évidemment, comme ce sont des Anglais pur sucre quand même, il y a la sacro-sainte pause "tea time" de 17h!!
Faut savoir se faire plaisir, n'est-il pas?

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marie 26/02/2009 18:33

Bonjour, Louise,très intéressant ton billetsurtout pour un partisan comme moi du célèbre" No Sport"...ton article me rappelle un peu  (je vis sans doute trop dans le passé...) les "jardins ouvriers", ces petites parcelles de terre aux abords des villes, louées pour presque rien aux gens modestes... il paraît qu'il en resterait ici et là, mais hélas, en général, l'urbanisation outrancière et l'affairisme immobilier en ont eu raison...je ne crierai pas pour autant "vive les Angliches !"...quant au sauvetage des escargots... bof...amicalementjean-marie