Du rififi chez les bourdons!

Publié le par Louise

Parental advisory:
ce papier contient des mots hautement vulgaires, et décrit des situations qui peuvent choquer les esprits des plus jeunes!

Quand on pense enculage de mouches, on imagine un président de la République s'agitant en vain devant 4 speakrines journalistes et racontant que tout va bien se passer, que la crise, "on verra", qu'on a le temps.... ce genre de choses à la fois rassurantes, intelligentes et surtout dignes d'un chef d'Etat.

Bref.

Mais si je vous dis "enculage d'abeilles", hein, vous en pensez quoi?

Non, parce que chez nous, en Limousin, on n'a certes pas de pétrole, pas beaucoup de sous, mais des idées, ça on en déborde.

Ainsi, les apiculteurs de la région, ceux qui élèvent la petite abeille noire, se désespéraient de voir leur "bétail" dépérir en n'étant pas assez amoureux!

Diantre!

C'est pourquoi une association pour la sauvegarde des abeilles noires (aaaaah, je suis sure que vous ne saviez même pas que ça pouvait exister!)  a pris le frelon par le dard et a décidé de sauver la petite mielleuse.

Les faux bourdons ne peuvent pas faire leur boulot?

Trop de stress, de pression, la pollution, le patron qui les presse de tous côtés, les menaces de licenciements, toussa quoi, ça lui rend le dard molasson (je vous avez prévenus de la teneur de ce papier, hein!?). Qu'à cela ne tienne, on va l'aider.

Un professeur de génie mécanique d'un lycée de Brive a inventé.... la machine à inséminer les abeilles. Tadam!!!!
Et maintenant, ce sont les petites mains d'un lycée technique de Limoges qui vont construire les bêtes!!
Beau travail d'équipe! Monsieur Chabretou (en photo), président de l'association sus nommée, est ravi!

Avec cet engin, on peut inséminer une dizaine de reines à l'heure (pauv' bourdon, il tiendrait pas la route!).

Mais, me direz-vous, on insémine les reines avec du sperme de bourdon, non?

Bien entendu, faut le récupérer, ce sperme!
Plus fort que tous nos tire au flanc et branleurs du gouvernement, voici les branleurs de bourdons!!!
Sacré boulot non??
(note pour plus tard: en parler à Fillon, pour ses mille et un projets de relance, la branlette de bourdon, ça reste dans le ton de ses propositions!!)

Boooon, c'est moins risqué qu'avec un taureau ou un percheron, certes, mais quand même, faut de sacrées lunettes et de toutes petites mains!

Bref, trèves de plaisanterie graveleuse, cette machine va sans doute permettre de sauver les abeilles noires, et c'est bien la seule chose qu'on lui demande....... à part nous faire beaucoup rire aussi!!! (ça , c'est réussi, déjà!)



Photo de M. Chabretou: Brigitte Azzopard, le Populaire du Centre.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

louise 07/02/2009 09:09

ravie d'avoir pu te faire marrer chere becassine!!

bécassine 07/02/2009 08:55

alors là, Louise, je me suis roulée par terre de rire en lisant ton article!!!!!!!!!Mais, bon, y aura plein d'abeilles à nouveau pour qu'on leur pique leur miel et plein de bourdons heureux!!!!Génial!

Louise 06/02/2009 15:34

merci, je suis touchée par ton compliment!

Lambert Palis (jean-marie) 06/02/2009 12:12

bonjour, Louise...scientifique, gentiment, génialement délirant, j'adore !et en plus même pas peur des mots !il y a tellement d'abeilles en France que c'est une immense possiblité de création d'emplois... et il ne s'agit encore que d'abeilles noires... faudrait voir à ne pas faire de la discrimination même positive...lol...amicalementjean-marie 

Louise 06/02/2009 11:52

merci!