comme un sentiment d'urgence

Publié le par Louise

Il est 5h34.

Ce billet n'est pas antidaté.

Non, Louise vient bien de tomber du lit; elle, la loutre de compétition, la larve toutes catégories, la feignasse de classe internationale.

Je ne pouvais plus rester au lit.

Impossible.

Non que le blog m'appelle de façon pathologique, mais je ressens comme un sentiment d'urgence.

Urgence à quoi? A écrire sur un blog?

Non.

Une urgence à exister, ou à être, c'est selon.

Allez comprendre.

Je n'y comprends rien moi même.

Des amis à contacter, des coups de fil à passer (pas à cette heure ci, je vous l'accorde!), des choses à faire...
Je ne me suis pas moi même.

Alors, oui, en effet, depuis toute petite, quand parfois, j'accompagnais mon père routier dans ses déplacements, j'adorais plus que tout le fait de traverser les villes la nuit, comme le dit Bohringer, "c'est beau une ville la nuit", j'adorais regarder les quelques fenêtres allumées chez les gens, j'imaginais leurs vies. Et puis, le monde est si différent la nuit, cette intimité avec la ville ne peut exister que la nuit.

Mais quand même, se lever à 5h30, alors qu'on n'est pas obligé, ça relève de la maladie mentale en ce qui me concerne....

Les esprits chagrins diront que ça me change un peu des grasses mat' à n'en plus finir, et qu'en me couchant avec les poules le soir, il est normal de ne plus avoir sommeil à 5 h du matin. Mais en plus, je n'ai pu m'endormir que vers 1h30. Ca fait vraiment court pour une larve comme moi, je vous l'assure.

Je ne comprends pas tout.

Si quelqu'un a déjà ressenti cet irrésistible sentiment d'urgence, qu'il m'explique.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Le Président 22/01/2009 14:44

Il  serait temps pour certains tu sait...................

bécassine 22/01/2009 12:03

je pense que vouloir réfléchir à la notion d'utilité de la vie et de son non-sens n'est pas une torture  ni une connerie, mais bien une intelligence humaine et que de nombreux philosophes se sont cassés les dents dessus..Alors pourquoi ne s'y essaierait-on pas??

Le Président 20/01/2009 17:37

La connerie aussi est une torture pour moi!!!!!

Thierry 20/01/2009 17:32

Alors? As-tu tenu jusqu'à la révélation de l'identité de l'assassin ou es-tu tombée avant?

louise 20/01/2009 16:03

ah, cher Président, j'attendais votre remarque! je me permets de vous faire remarquer que la privation de sommeil est l'une des formes de tortures les plus répandues.... et c'est accessoirement vital à l'être humain. boooon, Pierre Arditi et mon père sont insomniaques et ne s'en portent pas plus mal, mais perso, j'aime bien avoir mes 8 heures moi!!!!