Rendons à César...

Publié le par Le Président

... ce qui est à Georges Cravenne.


Oui, le cinéma a été touché par rafales ces derniers jours, et parmi les victimes, on trouve l'inventeur de la plus haute récompense du cinéma français, les Césars, Monsieur Joseph Raoul Cohen, plus connu sous le pseudonyme de Georges Cravenne.

Né en 1914 à Kairouan, Georges Cravenne tombe dans le cinéma comme Obélix dans sa marmite de potion, en tenant le rôle de clapman sur le tournage d'un film de Fernandel, en 1934. Il devient ensuite journaliste cinéma dans diverses publications.

S'appeler Cohen pendant les années 40 -45 en France n'était pas ce qu'il y avait de plus simple, et en effet, Cravenne fut inquiété à plusieurs reprises par la Gestapo, mais il parvint à leur échapper à chaque fois.

Après guerre, et après le journalisme, Georges Cravenne se lance dans les relations publiques et se créé un carnet d'adresses d'acteurs fourni: Montand, Signoret, Bardot, Renoir.... Il organise des fêtes autour des films, ce qui ne se faisait pas alors. Il est riche de ses relations, mais aussi de son propre charisme qui lui permettra en 1958, de convaincre l'immense Callas de venir chanter à Paris, alors même que la diva fait les gros titres pour ses caprices fréquents et incendiaires!

En 1975, prenant exemple sur les Oscars, Cravenne créé l'Académie des Arts et Techniques du cinéma. La conception des célèbres statuettes est confiée au sculpteur César, ce qui, raconte-t-il, a provoqué la colère de Belmondo qui détestait César et dont le père était lui aussi sculpteur.

En 1976 a lieu la première cérémonie des Césars, présidée par Jean Gabin.

En 2000, Cravenne reçoit un César d'honneur pour sa carrière et sa passion au cinéma qui lui a permis de créer la cérémonie la plus incontournable du monde cinématographique français.

Il sera inhumé ce mercredi, et le 27 février prochain, les Césars lui rendront un hommage bien légitime.

Publié dans cinéma

Commenter cet article

Lambert Palis (jean-marie) 14/01/2009 20:47

Bonjour, Président...merci de nous parler ainsi d'un personnage dont l'action a été est très importante pour le rayonnement du cinéma français mais reste malgré tout mal connue...amicalementjean-marie