Gaturro

Publié le par Louise

Gaturro, c'est une espèce de chat très sympathique, créé par un artiste argentin de 38 ans, Nik.

C'est lui, Gaturro:


Et ce chat rigolo aux joues démesurées et au sourire assorti enchante mes journées depuis quelque temps en ornant la page d'accueil de mon moteur de recherche G*O*O ...... pour ne pas le citer!


Bref.

En ce dimanche de fénéantise pour moi, début d'une looongue semaine de vacances non moins fénéantes, j'avais envie de vous parler de ce chat jaune qui me fait rire.

Si vous voulez en savoir plus, si vous avez envie de sourire ou de vous remonter le moral, apprenez l'espagnol et allez jeter un oeil sur le site www.gaturro.com.


Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

jean-marie 12/01/2009 20:54

Bonsoir et merci Thiérrymerci pour cet articlej'avais sur bien des points des idées fort différentes de celles de Claude Berry, mais  je tiens à m'associer pleinement à l'hommage que tu lui rends ici. Il a réalisé, produit, tant d'oeuvres importantes...il restera pour moi un des Maîtres d'un cinéma vraiment populaire dans le meilleur sens du termeamicalement jean-marie 

Thierry 12/01/2009 16:37

Rien à voir avec l'article mais je tenais à signaler la dispariton de Claude Berri.C'est une des figures les plus importantes du cinéma français qui nous quitte. Hospitalisé, dans la nuit de samedi à dimanche, à l'hôpital de la Salpétrière, à Paris, dans un état grave, le réalisateur et producteur Claude Berri est décédé, lundi, à 74 ans, des suites d'un "hématome intracrânien". Dimanche après-midi, l'établissement avait précisé que "l'état neurologique" du célèbre producteur de cinéma, admis dans son service de réanimation chirurgicale, était "très sévère". Claude Berri avait déjà été victime d'un accident vasculaire cérébral en 2006. Incontournable figure du 7e Art en France, Claude Berri a récemment produit Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon, plus gros succès français au box-office, avec plus de 20 millions de spectateurs et La graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche, lauréat du César du meilleur film en 2008. Outre de nombreux succès populaires, il a aussi produit Tess de Roman Polanski et La Reine Margot de Patrice Chéreau, ainsi que des films d'Eric Rohmer, Maurice Pialat, André Téchiné, Jean-Jacques Annaud, Claude Zidi, Alain Chabat, Les Inconnus ou Costa-Gavras... Auteur de plusieurs oeuvres à coloration autobiographique (Le vieil homme et l'enfant, Mazel Tov...), il a connu le succès en réalisant Tchao Pantin qui a valu à Coluche le César du meilleur acteur en 1984, ou encore Manon des sources et Jean de Florette, tirés de l'œuvre de Marcel Pagnol. Il a mis sa vie à nu dans un Autoportrait, publié en 2003. Né Claude Langmann à Paris en 1934, ce producteur autodidacte, fils d'un fourreur, a pris le nom de Berri et s'est imposé dès son deuxième court métrage, Le Poulet, couronné d'un Oscar. Claude Berri a été président de la Cinémathèque Française, de 2003 à 2007. Grand amateur et collectionneur d'art, il a ouvert, en mars dernier, à Paris, un lieu dévolu à l'art contemporain, l'Espace Claude Berri. Il a rassemblé une des plus importantes collections d'art contemporain en France.

Ali 11/01/2009 19:12

En 5 ans de cours, et avec une famille espagnole, je n'ai jamais réussi à apprendre cette langue (oui je sais je suis un cas) donc l'apprendre pour lire une BD (aussi drôle soit-elle) me parait compromis ! Tant pis !

louise 11/01/2009 15:03

je te recommande l'espagnol, c'est une langue magnifique, chantante, chaude et en plus, en espagnol le subjonctif imparfait est tres courant, ce qui, pour nous, Français, enfin, Français amoureux de la langue, est un pur bonbon!

jean-marie 11/01/2009 14:46

bon dimanche et boncongé, chère Louise...apprendre l'espagnol...puisque tu le conseilles, je vais m'y mettre (j'ai déjà essayé...) mais je ne suis pas douémais c'est vrai que la bestiole est sympaça fait du bien de se décontracter un peuamicalementjean-marie