Hortefeux à volonté

Publié le par Louise

La chasse à tout ce qui n'est pas rigoureusement Français, blanc, catholique est ouverte avec notre bon ministre de la race pure, Brice.

Bien, ça déteint sur des organismes pourtant bienveillants en principe, ou plutôt bienveillants dans leurs principes, tels que l'OFPRA, organisme qui vient en principe en aide aux réfugiés politiques et leur donne asile en France quand leur vie est en danger chez eux.

Mais attention, militants des droits de l'homme, défenseurs des libertés, de la presse, empêcheurs de massacrer en rond, d'exploiter à tout va femmes, hommes et enfants, attention, la France a des nouvelles priorités: faire du chiffre!

La preuve, cette inommable bourde des services de l'OFPRA qui projette d'expulser vers Tbilissi, le défenseur des droits de l'homme Nugzar Sulashvili. Pourtant, cet homme est mondialement reconnu comme un vrai combattant de la liberté et des droits de l'homme. Il a été menacé, agressé, sa fille de 12 ans a failli être enlevée, à cause de sa lutte incessante contre l'exploitation que fait le gouvernenemt géorgien des clandestins et en particulier des femmes, soumises à la prostitution.

Sulashvili risque la mort en Géorgie pour avoir dénoncé nommément des policiers, des politiques et autres pontes du régime. Il a demandé l'asile en France, mais celle-ci fait encore une fois preuve de son immense exception culturelle, qui, pour le coup, la fait passer pour un pays arriéré et criminel par complicité.

Pour être certains que ce type-là-qu'on-sait-pas-d'où-qui-sort, même si la planète entière reconnait son action, des agents de l'OFPRA ont mené une enquête. Normal. Lors de ces investigations, ils ont donné crédit aux témoignages de deux policiers géorgiens qui accusaient Nugzar Sulashvili d'être en fait un dangereux trafiquant lui même. Et les enquêteurs français sont repartis avec ces infos, conduisant à la menace d'expulsion de Sulashvili.

Seulement, ils n'ont pas poussé leur travail à fond, sinon, ils auraient vite vu que les deux flics géorgiens étaient clairement désignés par Sulashvili comme des corrompus eux mêmes. Ces derniers ont profité de la "naïveté " des enquêteurs pour se venger. Et ça risque de marcher.

Après les charters franco-anglais qui voulaient ramener en Afghanistan des centaines de réfugiés, voici encore une fois une belle conséquence de la psychose anti-étrangers qui se cristallise en France, en particulier en cette période trés trouble pour tout le monde.

Espérons que l'OFPRA se rende compte de sa bêtise et revienne sur sa décision, vite.

Publié dans couleur orange amère

Commenter cet article

Gilbert Demonzier 21/01/2009 12:05

Une pétition est en ligne pour le soutenir :Pétition de soutien Nugzar SulashviliMerci !

annastasia 07/12/2008 20:23

non mais je trouve que M.sulashvili est vraimant un homme bien et il fau qu'on aid....svp

jean-marie 18/11/2008 23:18

Bonsoir, Louise...je suis très heureux moi aussi que l'on puisse parler ici calmement (le plus souvent...) de sujets qui peuvent diviser...amicalementjean-marie 

Enzo 18/11/2008 16:54

Parce que par définition un produit est périssable... Ceci dit, il serait bon d'avoir un peu moins de cochonneries chinoises néfastes pour la santé dans nos rayons (voir les récents scandales)

marie-claude leloire 18/11/2008 16:42

les marchandises peuvent circuler librement ... pas les hommes, les étalages sont pleins de produits pas très clean, pourquoi faut-il que les hommes aient à prouver quoique ce soit pour vivre là où ils se sentent à l'abri du désastre ?