Bête à pleurer, la suite

Publié le par Louise

Or donc, je vous parlais dernièrement de ce chantier de centre de rétention pour sans papier fabriqué, en partie, par des ...........clandestins!

Toc, 3 d'entre eux se font choper, et re toc, en taule directement!

Aujourd'hui, le patron de ladite entreprise de batiment est en taule aussi.

Mais, curieusement, Monsieur Horftefeux, non... Même pas ennuyé...

Enfin, je vous souhaite quand même un doux week end, moi je pars à la campagne!

Publié dans couleur orange amère

Commenter cet article

jean-marie 17/08/2008 01:19

bonsoir, Louise...y a-t-il une justice immanente ?passe un bon week-endamicalementjean-marie