Y a pas que des vases à Soissons!

Publié le par Louise

Foules en délire, fans désoeuvrés, voilà votre dévouée de retour au pays des vaches limousines!
Mais que ce fut dur!!

J'ai bien cru que vous me perdiez corps et bien hier, lors de mon retour de Picardie.

Car, comme je le disais dans le titre de ce papier, il n'y a pas que des vases à Soissons, il y a aussi des caves.

Pas des caves de craie où le vin grandit, non, des caves à la Audiard, des boulets, des ahuris, des crétins patentés, des qui n'ont pas inventé la machine à courber les bananes, mais qui aiment bien déposer la peau sous les pas de leurs petits camarades...

Et hier, j'en ai fait la désespérante expérience.

Après un séjour exquis, j'ai dû reprendre la route pour le Limousin.

Me voilà posée dans le train. Tout était calé: 1h et des poussières pour rejoindre la gare du Nord, métro et hop, gare d'Austerlitz. Sur le coup, ce fut plutôt Waterloo!

Dix minutes après le départ, en pleine campagne picarde, le train s'arrête... Une douce voix nous informe: "notre train est arrêté par suite d'un acte de malveillance"... Hum, ça fait flipper un peu quand même. Bien, le temps s'écoule, 5, 10, 15, vingt minutes. Le contrôleur vérifie les voies, le train, regarde dessous... Nous flippons un peu, y a p'têt une bombe, allez savoir, la brigade de libération de Villers-Côterêts aurait-elle frappé? Le train repart quand même. On nous apprend qu'il s'agit d'une blague. Quelqu'un a appelé la gare de Soissons pour dire qu'il y avait une fuite sous le train. Mais ce n'était que l'oeuvre d'un Picard désoeuvré apparemment. 

Cette blague aurait pu me faire sourire de dépit, mais pas du tout en fait. Car cette blagounette a pourri mon planning taillé à la minute. 

Et là, je repense à notre grand philosophe Johnny Hallyday qui a dit un jour: "si nous n'avions pas perdu 1h15, nous serions arrivés il y a 1h15 déjà". Tout pareil pour moi. Me voilà donc arrivant à la Gare du Nord avec 20 minutes de retard sur mon programme. 

Je ne sais pas vous, mais moi, je ne sais pas comment me télétransporter de Gare du Nord à Austerlitz en moins de vingt minutes, mon train étant prévu à 19h49...  Me voilà donc, jaillissant du train, courant au milieu de la foule avec armes et bagages (note pour plus tard: ne pas prendre une valise de 10 kg pour 3 jours...) pour aller chercher le métro.
Sur le quai, le petit panneau mesquin qui annonce le temps d'attente pour le prochain métro annonce 5 minutes. C'est mort. Mais je tente quand même. Hop, le métro. Et le défilement des stations... Je regarde les montres de mes camarades de rame, qui m'indiquent toutes des heures différentes mais qui, peu ou prou, me disent: "tu vas le louper"...

Arrivée à Austerlitz, nouveau jaillissement, nouvelle course et .... le vide. Plus de train. Je regarde l'horloge de la gare: 19h49. L'heure exacte à laquelle mon train devait partir. Et, rendons grâce à la SNCF, il n'était pas en retard cette fois....

Furieuse et en sueur, j'ai donc été obligée de changer mon billet pour prendre le train suivant, soit 2 heures plus tard, avec un mignon supplément parce que c'était un train de nuit... 

Au guichet, la préposée, fort sympathique au demeurant, me demanda: " mais vous n'avez pas demandé de fiche de retard à l'arrivée du train?" A quoi j'ai répondu, fort peu aimable je le reconnais, "non, j'ai couru après le métro voyez-vous!"

J'ai fait le trajet de retour en train de nuit, entourée d'une meute de jeunes hollandais en vadrouille. J'ai regagné les collines verdoyantes du Limousin à 1h30 ce matin. 

J'aurais préféré croiser un dogue argentin plutôt que faire l'expérience de l'humour picard!   

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guy 24/10/2008 18:06

Bonjour,Je compatis suite à votre mésaventure.Mais...n'insultez pas ma ville natale : le Soissonnais n'a été annexé à la Picardie qu'en 1964 lors de l'invention des régions par des énarques facétieux et sutout nuls enhj histoire et géographie : historiquement et géographiquement, c'est l'Ile de france. A contrario par exemple l'Essonne ne fait pas partie de l'Ile de France au vrai sens du  terme.

nono 19/07/2008 08:06

Arrête les voyages en France à part en IsèreBises et Bon courage

jean-marie 18/07/2008 23:44

bonsoir, Louise...après ces dures épreuves, ça va être agréable de reprendre le boulot...lol, me griffe pas...bon week-end tout de mêmeamicalementjean-marie

Enzo 18/07/2008 18:52

Comme le Clermont-Paris de 5h52, censé arriver Gare de Lyon à 9h00 et qui n'est JAMAIS arrivé avant 9h10, le plus souvent entre 9h20 et 9h30...

louise 18/07/2008 17:07

et oui, mais c'est vite oublié!! je le saurai pour la prochaine fois!!