De la contradiction

Publié le par Louise

Nous ne sommes, nous Français, pas à un paradoxe près, nous sommes même des artistes en la matière.

Mais rien n'est plus naturel, quand on voit et qu'on entend notre Président.

Ainsi, samedi, au conseil national de l'UMP, nous avons appris de la bouche même de notre Guide, je cite, que "désormais quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit." En voilà une phrase qu'elle est intelligente Msieur l'Président!

Alors, en octobre 2007, les "grévistes prennent la France en otage" (Paris = la France, soyons clairs), c'est "inadmissible", "on empêche des honnêtes citoyens de travailler", bla bla bla... et hop, juillet 2008, les grèves ne se voient même pas!

Ils vont être contents les usagers SNCF et RATP de savoir que leurs semaines de galère (je suis bien obligée de le reconnaître c'est trrrrès pénible une grève des transports) n'ont pas été aussi dures que ce qu'ils ont pu raconter aux micros compatissants de TF1. Menteurs les usagers! Les grèves, ça ne se voit pas!!

Autre contradiction, pas piquée des hannetons celle-là non plus, notre charmante histoire des JO en Chine, celle qui a fait couler tant d'encre il y a peu, avec force manifestations, déclarations, menaces de boycott et colis postal Poncelet-Raffarin en Chine directement pour baiser les pieds de Hu Jintao.

Ainsi, avant de devenir Notre Président, Sarkozy avait dit ceci: "ne pas sacrifier l'homme à la mondialisation. La mondialisation ne peut en aucun cas justifier que l'homme et l'environnement soient sacrifiés aux intérêts de l'économie et du commerce."

Quand on tient de tels propos qui font qu'on est élu à la tête d'une des plus grandes démocraties du monde, on fait en sorte de rester digne de cette déclaration. Alors, minauder auprès des Chinois pour savoir si oui ou non, j'irai, j'irai pô, chais pô, les Chinois y sont méchants, mais on a besoin d'eux, ils ont le flouze faut dire, et nous on a pas grand chose, et pis ils sont gros, et nous on est tout p'tits, et le Tibet, personne sait où s'est d'abord, tout ça, alors bon, ben, p'têt en fait que j'vais y aller à Pékin ... Du coup, hop, la France est redevenue destination phare des agences de voyage chinoises! Magic Nico!

Et voilà, on va mettre notre fierté dans notre poche et notre mouchoir dessus, hein, ce ne sera pas la première fois et comme ça, ce sera fait pour la prochaine.

Bon lundi!

Publié dans couleur orange amère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louise 09/07/2008 13:43

oui, ils penseront fort à lui le jour de noel quand ils bosseront!!la situation ne serait pas aussi desesperante on en rirait!

Loïs de Murphy 09/07/2008 12:54

Moi ce qui me fait presque marrer, c'est les cadres qui ont voté pour lui. Mmmmpppfff...Mouahahaha !

Leloire Marie-Claude 07/07/2008 14:45

pire que les autres ... m'en fout, j'suis belge ...

Thierry 07/07/2008 14:24

Ce n'est pas le 1er à oublier certaines de ses promesses de campagne.Sacré rupture, n'est-ce pas?Même s'il s'en défend, il est comme les autres finalement.