étonnant, non?

Publié le par Louise

Bon, oui, je pourrais vous parler d'Ingrid Bétancourt, mais non, parce qu'en fait, je ne me suis jamais vraiment penchée sur sa situation du temps où elle était otage, je ne vais pas m'épancher aujourd'hui sur le fait que super Sarko, Wonder Carla et l'armée colombienne (accessoirement, hein, c'est notre Nabot qu'a tout fait quand même, hein, en parlant à un mort en avril!) lui aient rendu la liberté. Donc, Ingrid, non. Pourvu que Renaud ne décide pas de faire une chanson pour son retour.... Bref.

Je suis heureuse pour sa famille, pour ses gosses, pour elle, ça va sans dire, mais ça s'arrête là.


Ceci étant, j'ai la chance de travailler (tiens, si ma phrase s'arrêtait là, elle pourrait faire envie à 4 millions de personnes.....) de travailler, donc, dans un service qui reçoit du courrier chaque matin. Parfois drôle, parfois extrêmement agressif, vulgaire, outrageant, marrant, rarement émouvant même si ça arrive.

Parfois donc, on a des perles, des merveilles de courrier, et ce matin, ce fut le cas.

Je ne peux résister à l'envie de vous le lire:

" Monsieur,

J'ai l'honneur de solliciter votre bienveillance, pour une demande particulière qui pourra vous paraître un peu incongrue.
En effet, très amoureux depuis quelques mois d'une jeune femme de votre ville, j'aurais aimé utiliser vos panneaux électroniques à une période discrète vis à vis du grand public pour lui dire que je l'aime.
Le message pourrait être tout simplement " Barjabule* JE T'AIME. Siméon*". Il est bien entendu que je comprendrais très bien que vous ne donniez pas suite à ce courrier tant ma démarche est osée.
Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération"


Et ben moi, ça me plaît ça!

Et je ne suis pas la seule.

Siméon, tu l'auras ta réponse, on sait vivre ici!!

*Il va de soi que les prénoms ont été modifiés.

Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

dominique boudou 05/07/2008 17:33

Cela s'est déjà fait. Moyennant finances bien sûr. Les panneaux DECAUX ne sont pas gratuits. Quant à Ingrid, oui, réjouissons-nous de sa liberté retrouvée et tant pis pour le grand cirque.

Leloire Marie-Claude 03/07/2008 23:20

c'est chouette cette idée de panneau , c'est fort de l'accepter ! la mélodie du bonheur étalée au grand jour ... 

jean-marie 03/07/2008 10:57

Bonjour Louise...tu as peut-être bien raison de passer à autre chose, les pisse-copies ordinaires ont du pain sur la planche pour un bon moment et déjà des points d'interrogation...je viens de lire à l'instant (sais pas trop où mais ça avait l'air sérieux) que l'armée colombienne elle-même n'était pas pour grand chose dans le libération d'Ingrid : l'essentiel aurait été fait par deux commandants des farcs passés de l'autre côté (pour du fric ?)...le festival commence...ceci dit, je suis heureux pour Ingrid et sa famille...amicalementjean-marie