Pascal Sevran

Publié le par Le Président


Cette fois, c'est malheureusement vrai, Pascal Sevran est décédé ce matin à Limoges.

On peut lui reprocher ce qu'on veut, dire tout le mal qu'on veut de lui, il n'empêche qu'il fut le seul à rendre le plus grand hommage à la chanson française.

Ringard pour certains, il fut, et personne ne pourra lui enlever ça, le seul à faire passer à la télévision, à une heure de grande écoute des artistes que le temps et les programmes de radio avaient fait tomber dans l'oubli.
Il fut aussi un découvreur de talents, Gerra ou Bruel lui doivent une fière chandelle pour leur carrière.

Il était en outre un homme d'une grande patience, d'une grande gentillesse, je peux vous le dire, moi qui l'ai connu personnellement, qui suis allé chez lui, à Morterolles. Il avait accordé à MCT Production une longue interview retraçant sa carrière, sa vie, son oeuvre littéraire, et télévisuelle, toujours avec la même patience. Il l'avait dit avant de commencer l'interview: "vous pouvez me poser toutes les questions que vous voulez, je répondrai à tout", ce qu'il avait fait avec une grande compréhension pour nos petits couacs techniques de non professionnels.

On a tout dit sur lui, le pire bien souvent. Jusque chez lui, Sevran traînait une réputation sulfureuse à tel pint qu'il était personna non grata dans la capitale limousine pour le Salon du Livre, malgré son statut de vedette et d'écrivain, il avait sans doute trop ouvert sa gueule. Maintenant, il n'est plus.

Je suis curieux de voir ce que vont dire de lui ceux qui l'ont agoni d'injures durant ces années passées. J'attends de voir l'hypocrisie.

Je suis vraiment en peine aujourd'hui, j'ai perdu un ami personnel et un ami de la chanson et de l'art français.

Publié dans mctproduction

Commenter cet article

louise 27/08/2008 10:13

tiens, je crois que le lien ne fonctionne pasessayons comme ça :http://mctproduction.over-blog.com/article-1777760.htmlça devrait etre bon là.

louise 27/08/2008 10:11

parmi ses amis, tu peux lire un article sur l'acteur dominique zardi, c'est là: http://mctproduction.over-blog.com/article-1777760.htmlbises ma chere becassine

Bécassine 26/08/2008 13:15

il en connait du monde, le Président!!! c'est bête qu'il ne nous parle pas des vivants qui sont ses amis...Celà nous éviterait d'attendre......

Jean-MICHEL MORANGE 15/05/2008 03:39

Le mois de Mais est plus que tragique avec le départ de Lucien Jeunesse  c’est autour de PASCAL Sevran qui nous abandonne lâchement, que vas devenir la chanson française.J'ai eu la chance de faire sa connaissance et faire une émission de radio avec lui on sens sort rempli de culture et on est moins con aussi . Il souffrait de cet épisode qui la totalement dépasser ont l'a critiquait de rarissime .
Il ne c'est jamais remis de la perte de son ami, d'ailleurs ce remet t'on de la perte d’un proche non ?  on vie tout simplement.
Je l’avait invité dans mon émission de tv " de vous a moi "il y a un an car le je lui avais dit j ai arrêter la radio pour faire de la télé sur Internet il m’avait dit : « tu fait de la télé sur qui » ? me dit il en rigolant il disait ne rien connaître en informatique ce qui etai loin d'être le cas.
on a passer de bon moment a la FNAC  quand il presenter ses lives et réponder au question de Christophe Zirnelth de France 3, ce jour la on c'étai donner rendez-vous pour 2009. Il vas rejoindre  dans le caveau son ami est sont pere a st pardoux sur le caveau il y aura son vrai non avec inscris discrètement les deux lettres PS.
 
Savez vous que la fureur fut une idée de PASCAL SEVRAN  ses débuts à la télévision fut sur France région 3 limoges le samedi après midi.
 
Ce fut un homme mal compris il lutta contre le cancer pendant un peut plus d un an.
 
 
Au nom de l’équipe de LTV limousin toute notre amitié a sa  sœur JACQUELINE  son cousin Vincent est tout ceux qui ce reconnaîtront a ses vrai amis.

UN chouka 11/05/2008 11:07

Ce monsieur n'etait pas mon style, mais de là a mordre dans la haine des gens ,il y a un pas que je ne franchirais pas .Si les bonnes gens se regardaient en face sans se cacher dèrière de beaux mensonges, il se rendraient humblement compte que ce sont de pitoyables bèstioles pas mieux que les autres, quoique tres pèrvèrses massivement et en douce ?L'avis des gens valent 'ils qu'on les écoutent ?:-DLes pauvres:-(Le pire, c'est qu'ils y croyent :-((((((((((((((((((((((((((((((