Soyons raisonnables!

Publié le par Louise

On nous bassine depuis quelques semaines avec ces sales chômeurs feinéants, tricheurs, profiteurs, menteurs, assassins de caniches abricot et mangeurs d'enfants de députés de droite.. Hein? Je m'égare?.. Ah, pardon, c'est vrai. Bien, ces satanés chômeurs, menteurs, tricheurs et feinéants qui ne veulent pas bosser, les lâches, les traitres à leur patrie, c'est à cause d'eux que la France va si mal, c'est bien connu.

 Et ben, on va les mater ces larves!

Le gouvernement nous a donc sorti l'idée fumeuse de l'offre d'emploi "raisonnable" que l'on ne pourrait plus refuser.

"Attends, quoi, j'veux dire, une offre d'emploi à 125 km de chez toi, pour 1/2 SMIC, c'est déjà ça, ça va t'aider à remettre le pied à l'étrier, tu vois." Ca va surtout te mettre le pied sur le tabouret pour accrocher la corde à noeud au lustre...

Mais il y a mieux dans le genre offre raisonnable.

Il y a l'offre interdite obligatoire! Aha!! Kéçeusséça?

C'est ce qu'a vécu une journaliste(Canard du 7 mai)  qui, se retrouvant au chômage depuis quelques mois, a reçu une lettre de l' ahènepéheu l'invitant à se bouger le cul et à venir à une réunion d'information sur les concours de gardiens de la paix. La fonction publique, ça fait chier tout le monde, mais tout le monde en rêve...Bref, fin de la parenthèse.

Notre journaliste n'est pas chaude chaude pour ce genre de concours, mais, elle a plutôt intérêt à se faire à l'idée du pantalon bleu nuit avec petit doigt sur la couture car, si elle ne va pas à cette simple réunion ahènépéhesque, elle risque juste d'être radiée des listes (et de faire dire aux autres journalistes, ceux qui bossent encore, que le chômage baisse, que Sarko est beau, que Fillon est grand, que Borloo est brillant...).
Bon, alors, vu sous cet angle, on va pas non plus faire la fine bouche, hein.

Seulement voila, cette réunion, obligatoire on l'aura bien compris, sous peine de balle dans la nuque (tiens, en voilà une idée), va parler du concours de gardien de la paix, vous suivez, et ce concours n'est ouvert que jusqu'à l'âge de 37 ans. Or, détail croustillant, notre héroïne affiche 41 ans au compteur....

Moralité: elle est obligée, sous peine de pendaison avec arrachage de langue, de se rendre à une réunion  qui va vanter les mérites d'un concours et qui lui dira que de toute manière elle n'aura pas le droit de se présenter audit concours... 

Et c'est ça qu'on appelle une "offre raisonnable"...

Saints Chevalier et Laspalès, priez pour l'âme de nos gouvernants et surtout pour celle des fonctionnaires de la Hainepéheu...  

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

jean-marie 09/05/2008 20:38

bonsoir Louise...décidément, ça ne s'arrange pas...chaque jour on en apprend une nouvelle...facétie... ouais... conneries sur connerieset les gens d'en bas en crèventje me sens de plus en plus conservateur en face de la Réforme que l'on dit pourtant si nécessaire...Elle est pour (pour le moment) de droite (ouais...) mais je doute vraiment que les autres, en face, qui crèvent d'envie de s'y coller, puissent faire mieux...tu ne crois pas ?c'est un monde à refaire mais suis trop vieux pour ça...bofamicalementjean-marie

Leloire Marie-Claude 08/05/2008 22:49

nous sommes quand même mieux en Belgique, on y pourchasse aussi les chômeurs tout en  formant les non qualifiés, pour les réintégrer dans le circuit pourtant il manque toujours du boulot ...