Richard Widmark

Publié le par Louise

C'était un méchant, LE méchant du cinéma américain.

Sa carrière avait démarré sur les chapeaux de roue en 1947, avec un rôle de salopard cynique au rire détestable, Tommy Udo, dans "Le carrefour de la mort", qui n'est en rien la traduction de "Kiss of dead", mais qui a valu à Richard Widmark une nomination aux Oscars, pas mal pour un débutant! Son rire glacial lui venait tout naturellement, non que Widmark fût lui même un être mauvais, mais il expliquait ainsi : "quand je doute, je ris, et comme c'était mon premier rôle, j'ai beaucoup ri".

Il est mort lundi dernier, ça n'a pas fait les gros titres de l'actualité, pourtant, on avait pu le voir à l'affiche que plus de 70 films, dont le dernier, True Colors datait de 1991.

Parmi eux, certains ont des titres qui valent le détour, comme La femme aux cigarettes, Troublez moi ce soir, L'homme aux colts d'or... entre beaucoup d'autres! On savait vivre à cette époque ma bonne dame!

Publié dans portraits

Commenter cet article