Boycott ou pas?

Publié le par Louise

Cette question tourne en boucle dans tous les médias depuis quelques semaines, depuis que la Chine se remet à taper fort sur les Tibétains (et que ça se voit), alors que la perspective des Jeux Olympiques se profile jesse-owens.jpgde plus en plus.

Que faire?

La plupart des sportifs, entraîneurs, hommes politiques même ne veulent pas boycotter ces jeux. La Chine est bien trop grosse pour qu'on lui gratte les arpions comme ça.

Contrairement à l'URSS en 1980, où les USA avaient refusé de se rendre, la Chine n'est pas un ennemi, mais un sacré partenaire économique! Que sont quelques Tibétains malmenés comparés aux cargos de T shirts et d'écrans plats que nous balance la Chine chaque jour? C'est à peu près le discours qu'on entend ces jours ci. Ca fait UN PEU froid dans le dos! Il faudrait même user de "retenue" pour leur taper dessus.... Bref....

Certes boycotter pourrait montrer à la Chine qu'elle a beau être une grosse dondon pétée d'oseille, elle n'a pas tous les droits et que nous, petits poucets, ne voulont plus jouer avec elle si elle triche tout le temps. Mais peut être qu'au contraire, participer à ces jeux, et protester durant les jeux aurait plus d'impact, au moins médiatiquement.

mexico-1968.jpgJe ne peux m'empêcher de penser à Jesse Owens, infligeant une défaite magistrale aux nazis devant Hitler en 1936.
Je ne peux pas non plus m'empêcher de penser aux poings gantés et bras levés de John Carlos et Thommie Smith, têtes baissées sur le podium afin de protester contre la ségrégation raciale aux USA, en 1968 à Mexico.

Ces gestes là sont restés dans l'histoire, la gifle à Hitler redonne le moral, les poings gantés à Mexico demeureront longtemps encore des symboles puissants de la lutte et de la résistance.

Pourquoi pas la même chose aujourd'hui à Pékin? Pourquoi pas le même courage sur le podium de la part d'un athlète lambda, pourquoi pas un tour de stade avec un drapeau tibétain, pourquoi pas le drapeau de Reporters Sans Frontière (les anneaux olympiques en forme de menottes) brandi par un vainqueur de quelque épreuve...

Tous ces gestes auraient peut être plus d'impact qu'un boycott. Cela mérite qu'on y réfléchisse.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Dominique Boudou 27/03/2008 17:32

Et en plus on va nous faire chier quinze jours en août avec ces conneries. Surtout qu'on a Bernard en plus de Manaudou. Alors ...

Enzo 27/03/2008 15:35

La Chine est trop puissante pour être boycottée. Ellre a de quoi ruiner les USA et ruiner l'Europe et la grosse finance bergosteinienne collabore avec elle. PS : Owen a été félicité par Hitler et boycotté... par Roosevelt !!! (source : discours de sa veuve lors de l'inaguguration du Stade Olympique de Berlin en 1984...)

Le Parcheminé 26/03/2008 09:45

Je ne suis pas pour ce boycott.D'une part parce que ce serait sanctionner avant tout les sportifs, alors qu'ils n'ont rien à voir avec tout ceci, ensuite parce ce serait courir le risque de voir la chine se replier sur elle même, ce qui serait encore pire. La chine finira par "s'ouvrir", elle n'aura pas plus le choix que d'autre avant elle. Mais il faudra du temps et le prix à payer pour certains sera très lourd.Ce qui est encourageant, c'est qu'elle à déjà mis le doigt dans l'engrenage et qu'a partir de ce moment là, il n'y a plus que deux solutions pour le long terme : Soit une liberté totale, soit revenir vers une dictature totale....Ca fait peur non ?

jean-marie 26/03/2008 09:37

Bonjour, Louise...C'est vrai que c'est un problème... comment bien faire ?on peut réfléchir discuter... mais nous, " à la base", nous n'aurons certainement pas le dernier mot... Je suis à peu près sûr d'une chose... les gouvernants occidentaux choisiront la solution la plus lâche... et tant pis pour les Tibétains...Boycott ? après tout, pourquoi pas les produits venus de Chine ?Chimérique ?... bofamicalementjean-marie