printemps

Publié le par Louise

Bien, comme tous les ans depuis des siècles et des siècles, la fin du mois de mars voit débouler avec soulagement le printemps. 

chantal-sebire.jpgEtrange coïncidence que celle de l'arrivée des beaux jours, de la lumière, de la sève dans les arbres, de l'instinct de survie dans les petites bêtes des bois et la mort de cette femme défigurée par une tumeur depuis des années. 

Après avoir appelé à l'aide les autorités médicales et politiques de France afin de pouvoir mourir dans la dignité et dans le respect de la personne humaine, Chantal Sébire, puisque c'est son nom, a été retrouvée morte chez elle, en ce matin de printemps. 

Je ne peux m'empêcher d'y voir un symbole, alors même que nous ne savons même pas de quoi et comment elle est décédée. Le symbole de la liberté retrouvée dans la mort, contre la loi. Une sorte de renaissance en somme. 

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Enzo 21/03/2008 08:50

j'aime les gens qui se disent "athées" et se comprtent comme des Inquisiteurs sur certains sujets historiques, réinventant le délit de blasphème...

Le Parcheminé 21/03/2008 08:10

Rhhhhhooooo ! Tu devrais avoir honte de ce billet. Vas te repentir et te confesser, et surtout, n'oublies pas les paroles de notre chef. Il faut être croyant. Nous seront sauvé par notre foi ! Non mais.

jean-marie 20/03/2008 19:10

Encore moi...je viens de me rendre compte (l'esprit de l'escalier) que je n'ai pas dit un mot sur le sujet de l'article ! Excuse-moi... Sujet pourtant ô combien important et douloureux. Qui aura le courage de faire bouger les choses dans ce domaine essentiel ?Il y a trop de tabous et d'incompréhension... et rien n'indique vraiment qu'il y ait une réelle volonté quelque part pour aller de l'avant.amicalementjean-marie
 
 
 

jean-marie 20/03/2008 15:16

Bonjour, Chère Louise...j'ai été impradonnablement absent depuis pas mal de jours...l'explication en est simple et ridicule...j'apprécie ô combien ta verve et tes idées même si je ne suis pas toujours d'accord mais je ne voulais surtout pas me mêler aussi peu que ce soit de ces dernières élections et je craignais que tu n'y fasses allusion et......bon, je suis lâche peut-être mais je n'ai plus goût à la polémique...je suis très agréablement surpris de voir que tes derniers articles sont exempts de toute vaine querelle...joint à ceci le fait que Sarko et ses larbins aient eu ce qu'ils méritent (dommage que ceux qui en profitent ne vaillent pas plus cher...), et que les abstentionnistes soient si nombreux, je suis relativement satisfait... de toute façon ce que je ressens n'a pas grande importance...très amicalementjean-marie