de la complexité de l'histoire

Publié le par Louise

J'aurais pu intituler cet article "Juste une mise au point" mais j'ai préféré rester sobre. Ca change!

Bien.

Profitant d'une visite professionnelle au très intéressant Musée de la Résistance et de la Déportation de Limoges, je me penchai attentivement sur le Livre d'or des Justes du Limousin, dont je vous parlais dans un article il y a peu. En feuilletant les pages de cette histoire récente, les noms de ces gens qui sauvèrent des Juifs au péril de leur vie se succédaient, des photos parfois, des lettres, le plus souvent juste leur nom et leur ville de résidence. 

Un nom toutefois attira mon attention et me fit réfléchir. C'est assez rare diront mes contradicteurs pour être souligné. Un nom, Louis P. s'ajoutait aux autres, mais sortait irrésistiblement du lot. 

action-fran-aise.jpgPour la bonne raison (pas simple en revanche) que ce Juste là était militant de l'Action Française, mouvement extrémiste de droite, né dans la tourmente de  l'affaire Dreyfus, nationaliste, catholique, royaliste et "accessoirement" antisémite. 

Un antisémite, militant puisque membre de l'AF, qui sauve des Juifs, voilà qui ne peut être passé sous silence.  Ce fait ne peut qu'entraîner des réflexions sur l'histoire et sur l'humanité. 

On savait déjà que rien n'était plus dangereux que de simplifier l'histoire, que forcément, la vérité se perdait dans la schématisation, il n'y a jamais de blanc et de noir dans l'histoire. 

Mais là, la présence de cet homme, son nom gravé à jamais à Jérusalem au mémorial de Yad Vashem peut faire tomber très vite des idées et même des convictions. 

Il était déjà clair dans mon esprit (chagrin) que bon nombre de personnes peu enclines a priori à lutter contre les idées de Vichy s'étaient illustrées dans des actes de résistance, que d'autres au contraire, que l'on aurait pu imaginer militantes se sont tues, mais le fait de lire le nom de cet homme, dans ce livre, c'est comme prendre une grosse claque dans des certitudes!

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

Enzo 07/02/2008 21:46

Et si vous voulez recevoir une claque sur l'autre joue, renseignez-vous sur Rolande Birgy, dit "bérêt bleu" que j'ai très bien connue...

Louise 08/02/2008 16:57

force est de reconnaître que l'action de cette femme, même si je ne partage pas ses points de vue par la suite (militantisme anti avortement), est admirable. et je crois, d'après ce que j'ai pu lire d'elle, qu'elle devait être une femme d'une trempe hors du commun.

jean-marie 07/02/2008 19:21

bonsoir, Louise...très intéressant ton article et surtout tes réflexions personnelles et qui m'interpellent pour bien des raisons...de mes pérégrinations, de mes allers-retours, je n'ai guère retenu que quelques idées simplistes... que l'être humain est surprenant, dans un sens comme dans l'autre, le Communard Rochefort qui devient anti-dreyfusard, qu'il ne faut ni généraliser, ni, comme tu le dis schématiser... tu as l'impression d'avoir reçu une claque ? je dis que c'est bon de devoir aussi peu que ce soit se remettre parfois en question. Je ne veux pas jouer au vieux sage ni surtout avoir l'air de donner des leçons...amicalementjean-marie

Leloire Marie-Claude 07/02/2008 18:26

Que faire de ces opportunistes  ? Les dénoncer ? Les oublier ?je n'en sais rien, mais mon dégoût est grand  voilà qui est certain !