elle l' a eu...

Publié le par Louise

Je l'aurai un jour, je l'aurai! 

khorsand.jpgCette publicité ne l'avait pas véritablement fait connaître, car il l'était déjà bien avant, mais elle lui avait donné une reconnaissance sans doute plus large que ses films. Ce qui me frappait personnellement, c'était de voir , au fil des pubs Maaf, l'état de santé de Philippe Khorsand se dégrader aussi rapidement. 

Il est mort hier. 

59 ans, un peu jeune, vous ne trouvez pas? 

Une cinquantaine de films, la série "Palace" de Jean Michel Ribes qui l'a rendu célèbre, des dizaines de pièces de théâtre (dont beaucoup de JM Ribes aussi) , la Comédie Française en 1988-89, ça remplit une vie mais ça ne la comble pas. 

Le président de MCT avait pris contact il y a un an environ avec la cousine de Philippe Khorsand, elle lui disait qu'en effet il était rongé par la maladie, mais je ne pense pas qu'elle imaginait qu'il allait partir aussi vite. 

Il pouvait avoir la tête du mec sûr de lui, comme ce Monsieur réponse à tout dans la publicité, ou bien une méchante trogne de taré, comme dans Inspecteur Labavure, c'est peut être un signe de talent d'acteur, mais ça ne préserve pas de la vraie vie.

Publié dans portraits

Commenter cet article

neobiwanriggs 31/01/2008 19:32

effectivement, le crabe l a eu...quelle saloperie...

Gwen 31/01/2008 14:19

jen e savais pas qu'il était décédé... je les aimait bbien moi ses pubs en plus!!! Il était jeune c'est vraiment pas cool... ce sont toujours les meilleurs qui partent et malheureusement en ce moment il y en a pas mal... P.S: pour la photo avec les peluches effectivement le monde est petit lol bisous

jean-marie 30/01/2008 13:03

bonjour, Louise...Une des rares très rares pub qui provoquaient un sourire...grâces lui en soient rendues...amicalementjean-marie

DOM. 30/01/2008 09:16

59 ans ! ! !  en effet c'est jeune, encore un acteur qui a à son actif un bon nombre de seconds roles, et comme dans palace a chaque fois qu'il clouait le bec du client récalcitrant il disait" je peut y allez?"  et bien cette fois oui monsieur Khorsand vous pouvez y allez, mais nous ne vous oublierons pas  !