Des Justes

Publié le par Louise

yad-vashem-isaie.jpgLa cérémonie de remise de la Médaille des Justes parmi les Nations qui s'est déroulée hier a tenu ses promesses: 

Promesse de mémoire d'abord avec le rappel au long des allocutions des divers participants de ce que fut la Shoah, de l'aspect qu'elle prit en France , des 76 000 Juifs français qui furent arrêtés et déportés, dont plus d'un millier d'enfants, (dont aucun ne revint), 76000 personnes dont seulement 2500 retrouvèrent la liberté,

promesse de justice avec la reconnaissance de ces personnes qui ont sauvé d'autres hommes au risque de leur vie, 

promesse d'espoir enfin, avec dans chaque discours le rappel que trois quarts de la population Juive de France a pu être épargnée , grâce au courage et à l'humanité de certains. Et que c'est cette humanité qui permet de garder encore espoir en l'homme, malgré tout.

Dans une cérémonie comme celle ci, l'émotion ne pouvait être passée sous silence, en particulier lorsque l'époux d'une descendante de la famille Juive sauvée par ce couple limousin prit la parole pour dire sa gratitude à ses gens, morts sans avoir été honorés pour leur acte. La centaine de personnes présentes dans la salle a eu, comme votre dévouée, les larmes aux yeux. 

Le stress causé par la préparation de cette cérémonie fut très largement compensé et récompensé par ce rappel vivant de l'histoire de l'humanité.

Publié dans mctproduction

Commenter cet article

jean-marie 29/01/2008 21:55

bonsoir, Louise...
grand moment d'intense émotion qu'il est bon d'évoquer quand tout le monde communie dans le devoir de mémoire...
amicalement
jean-marie

Emaxyo 29/01/2008 20:48

Je veux bien croire effectivement que cela peut être émouvant, humanité comme réponse à l'opression, quel beau message.