la vie finit mal en général

Publié le par Louise

clown-triste.jpgBien que je n'aie jamais été fan mordue des Rita Mitsouko, je ne peux que reconnaître leur incroyable capacité d'innovation et leur singularité sans cesse remise à jour. 

Jamais ils ne se sont endormis sur leurs lauriers, et ont été des créateurs de génie. 

Et puis voilà, la vie dans ce qu'elle a de plus trivial, de plus bas, de plus boueux les a rattrappés et en a assassiné un, Fred Chichin. 

Sa trogne d'échassier émacié, ses tenues improbables, son allure de Valentin le Désossé faisaient de lui un des artistes français les plus sympathiques de la scène musicale. 

Il est mort hier, et franchement, c'est une sacrée perte. Les Rita Mitsouko avaient encore des très belles années de création, de provocation et paf, c'est tombé d'un coup. 

C'est moche.

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie4liberte 18/12/2007 14:22

oui, le cancer frappe de plus en plus ceux qui n'ont pas encore l'age de mouir marie

louise 08/12/2007 12:23

ah ça, seule la mort remet tout le monde à égalité en effet!

DOM. 08/12/2007 11:09

la mort de Fred Chichin est presque passée sans info, merci d'en parler ici, même chez les célèbrités il y a deux vitesses  ! je suis sur que la mort de Fidel Castro fera plus de bruit que celle de cet artiste, et pourtant il seront bien égaux !

jean-marie 01/12/2007 13:58

Bien dit, Dominique...S'il y en avait davantage qui raisonnent comme toi, les choses avanceraient peut-être...amicalementjean-marie 

dominique boudou 01/12/2007 09:32

Echassier émacié, oui, et donc fragile. Le grand talent des Rita n'est pas entaché par leur dérive droitière façon Dantec. Même si je la déplore.