cocasse-noisettes

Publié le par Louise

J'arrive après la bataille certes, mais ces derniers jours je n'ai que très peu accès à un ordi. 

Bref, un titre de l'actualité m'a interpellée hier, et pourtant le sujet n' a rien de drôle, vraiment pas. 

Mais si je fais abstraction des 24 personnes qui ont été bléssées dans cette histoire, j'avoue que même moi je trouve la situation fort cocasse. 

En pleine grève des trains (dont je pense ce que je veux, hein, je me réserve le droit de me taire à ce sujet) , 10 jours de blocage, des usagers qui appellent au meurtre, des sabotages sur les voies, des milliers de personnes qui manifestent, deux France qui s'affrontent, au milieu de ce fatras politico-médiatique, voilà t-y pas que deux trains, qui roulent eux, trouvent le moyen de se percuter en Corse! 

Si c'est pas de la scoumoune ça!

Ces pauvres gens qui réussissent enfin à avoir deux trains, car je suppose que la Corse doit aussi vivre des troubles à niveau là, et paf, ils se retrouvent empilés dans la ferraille! 

Parfois, la vie est d'une cruauté!

Et Maurice Béjard est mort........ 

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

jean-marie 23/11/2007 00:51

bonsoir,Louise...Un zeste d'humour noir...mais devant le pays qui se déchire je pense que c'est un réflexe sain qui permet de suggérer et d'en dire beaucoup en définitive...on avance à reculons.Pour Béjart, peut-on mieux conclure qu'avec la phrase de Marie-Claude ?amicalementjean-marie

Leloire Marie-Claude 22/11/2007 23:26

Béjart est allé danser avec d'autres étoiles ....