La faute à Voltaire

Publié le par Louise

hirsiali.jpgSon visage est connu du monde entier, ce n'est pas toujours un avantage, surtout quand on est aussi impliquée qu'elle dans la lutte contre l'intégrisme islamique. 

Ayaan Hirsi Ali, députée des Pays Bas, Somalienne d'origine, excisée à 5 ans, avait fui son pays en 1992 pour se soustraire à un mariage forcé et à une vie de soumission.  (Ouvrons une parenthèse: Une polémique existe autour de son arrivée aux Pays Bas:  elle a reconnu avoir menti sur son âge et son identité, prenant le nom de son grand père et non celui de son père; sa famille en outre, avait passé près de 10 ans au Kenya puis en Allemagne avant d'arriver en Hollande.  Cette controverse a failli lui coûter sa nationalité néerlandaise et provoque de profonds remous dans la classe politique néerlandaise.  Fermons la parenthèse)

Elle devient interprète après avoir fait des ménages, suit des cours à l'université. Brillante élève qui maîtrise bientôt la langue à merveille, elle étudie la philo et les sciences politiques et commence à dénoncer les abus de l'extrémisme islamique. Elle condamne non seulement les fanatiques, mais aussi les gouvernants qui tolèrent les exactions à l'encontre des femmes au nom du multiculturalisme. 

Pour elle, "tolérer l'intolérance n'est rien d'autre que de la lâcheté" (Sam harris et Salman Rushdie, Le Monde, mardi 16 octobre 2007) . Cela lui vaut évidemment de sérieuses menaces de mort et l'oblige à fuir aux Etats Unis en 2002.

Le vice premier ministre néerlandais, Gerrit Zalm, la contacte alors et lui demande de se présenter aux élections législatives, s'engageant par conséquent à assurer une protection de tous les instants pour cette femme menacée de mort chaque jour. Elle accepte, rentre en Hollande et se fait élire. 

Elle devient le porte parole officiel de la lutte contre l'intégrisme. Elle appelle à une véritable laïcité aux Pays Bas, défend la liberté d'expression dans l'affaire des caricatures, se rapproche de Salman Rushdie dans sa lutte contre l'extrémisme religieux. Elle apporte son soutien en 2004 à Théo Van Gogh, réalisateur ô combien controversé, pour son film "Soumission", film qui  vaut à ce dernier  un couteau dans le coeur, au beau milieu de la rue, avec en prime une menace de mort sur Hirsi Ali.
 
Cette dernière se cache, change chaque jour de domicile, et doit même se résoudre à quitter à nouveau les Pays Bas pour les Etats Unis où le gouvernement néerlandais veille à payer tous les frais inhérents à sa sécurité. (Ouvrons une autre parenthèse : son départ aux Etats Unis serait également lié à la polémique citée ci dessus).  Car comme l'a écrit le New York Times :" Voltaire ne risquait pas, à chacune de ses déclarations , de se faire un milliard d'ennemis qui connaissent son visage et pouvaient, grâce à internet, échanger des informations avec des gens résolus à l'assassiner." Elle, surnommée la "Voltaire noire" pour ses prises de positions antireligieuses, oui. 

Seulement voilà, le gouvernement néerlandais a décidé d'arrêter de payer les frais de protection de sa députée aux Etats Unis. Hirsi Ali a donc été contrainte de rentrer aux Pays Bas en octobre dernier. Sa vie est à nouveau menacée...

Entre controverses politico-diplomatiques, revirements de sa part et de la part du gouvernement néerlandais, et menaces des fanatiques religieux, que va devenir cette femme? 

Le Danemark envisage d'accueillir Ayaan hirsi Ali sur son territoire. A suivre donc.

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un chouka 22/10/2007 12:05

ces fanatiques (rèste a définir qui sont ces gens , pour qui travaillent 'ils ,ou ont'ils ete formés,etc.........leur vrais nature quoi ,et pas celle que veuleznt nous faire croire les" mérdiats en tout cas )?de telles terrlbles menaces de mort entre les mains" de cèrtains" feraient des dégats terribles a la communauté d'étrangers qui résident dans les pays d'europe !a coup sur la légitime défence peut arriver a l'exécution de ces gens sans se soucier s'ils sont le moins du mond coupables de la moindre envie de vengance ?les èsclavagistes de ces pays ne voyent peut etre pas d'un bon oeuil ces gens qui fuent une aussi douce dictature religieuse ?mais aussi,pourquoi , les pays d'europe(intriguants ) ,ne seraient 'ils pas partant pour faire peser sur ces gens (étrangers )une menace de mort généralisée ?c'est tout de meme drole que seulement ces "étrangers "soient menacés de mort ,alors qu'ici, il y a la légitime défence ?mais aussi, je me demandes si la législation pèrmétrait d'abattre des gens qui chèrchent a tuer des citoyens qui n'embètent pèrsonne ?la légitime défence est encore reconnue en europe pour le moment :-Ddonc dans la foulée ,je demandes la libèrté d'accés aux armes pour tous les citoyens de l'europe ,puisque les bandits y ont accés sans notre autorisation !chacun pour soi !

Leloire Marie-Claude 21/10/2007 01:19

Au Pays-Bas comme chez nous en Belgique, comme chez vous en France quand les besoins de la toute grande économie se font sentir, les tendances politiques virent en s'éloignant de la pensée de Voltaire qui chassait l'infâme ! s'accommodant du pire pour échange possible de gros sous ...

jean-marie 20/10/2007 14:35

Bonjour, Louise...Je crois que je vais bientôt te rejoindre dans ton refus des religions... sans intérêt ce que je dis de  moi...Mais je crois de plus en plus que toute la m... du monde vient de là !et du fric, bien sûr et du fric, et de la volonté de puissance mais les trois sont liésSarko peut pas payer la pension de la Dame aux States ? il a tant d'amis plein aux as là-bas... Y a pas de place chez nous ? on a beaucoup de flics pour la protéger... et Kouchner, MAM et Rachida et  pourraient se bouger l'arrière-train un peu...bof...amicalementjmm 

jean-marie 20/10/2007 14:35

Bonjour, Louise...Je crois que je vais bientôt te rejoindre dans ton refus des religions... sans intérêt ce que je dis de  moi...Mais je crois de plus en plus que toute la m... du monde vient de là !et du fric, bien sûr et du fric, et de la volonté de puissance mais les trois sont liésSarko peut pas payer la pension de la Dame aux States ? il a tant d'amis plein aux as là-bas... Y a pas de place chez nous ? on a beaucoup de flics pour la protéger... et Kouchner, MAM et Rachida et  pourraient se bouger l'arrière-train un peu...bof...amicalementjmm